Disneyland Paris rouvrira ses portes le 15 juillet, après quatre mois de fermeture

La capacité d'accueil du site sera d'abord limitée mais la jauge n'a pas encore été dévoilée. Les réservations devront être effectuées en ligne et certains spectacles ne seront pas assurés.

L\'entrée du parc Disneyland Paris, le 9 mars 2020, à Marne-la-Vallée.
L'entrée du parc Disneyland Paris, le 9 mars 2020, à Marne-la-Vallée. (JULIEN MATTIA / ANADOLU AGENCY)

Les mesures de confinement pour lutter contre le coronavirus avaient obligé le parc d'attractions à fermer pendant quatre mois. Disneyland Paris, première destination touristique privée en Europe, va rouvrir progressivement au public à partir du 15 juillet, avec une capacité d'accueil limitée, annonce la filiale française de The Walt Disney Company, lundi 22 juin. La réservation du billet ou du séjour sera obligatoire et se fera uniquement en ligne. Les salariés comme les visiteurs (dès l'âge de 11 ans) devront porter un masque sur l'ensemble du site, où "les mesures d'hygiène et de sécurité ont été renforcées", précise le communiqué de Disneyland Paris.

Pour tenir compte des normes sanitaires en vigueur, un certain nombre d'"expériences, spectacles ou événements seront indisponibles, ou pourront être modifiés lors de la réouverture", précise encore la direction du parc. Ainsi, la célèbre parade et le spectacle nocturne Disney Illuminations ne pourront pas se tenir dans un premier temps et "seront de retour à une date ultérieure". De même, les spectacles Le Roi lion et les rythmes de la Terre et Le Rythme de la jungle reviendront "plus tard cet été". Les "rencontres" avec les mascottes, quant à elles, sont "temporairement suspendues".

"Une étape importante pour l'industrie du tourisme", salue une organisation professionnelle

Disneyland Paris emploie plus de 17 000 salariés, ce qui en fait le premier employeur de France sur un seul site. Cette réouverture est saluée par le Syndicat national des espaces de loisirs, d'attractions et culturels (Snelac), qui évoque "une étape importante pour l'industrie du tourisme et des loisirs en France". Sa présidente, Sophie Huberson, parle même d'un "palier crucial de la reprise de notre industrie".

Côté hébergement, un premier hôtel rouvrira dès le 15 juillet et d'autres suivront au cours de l'été. Toutefois, deux d'entre eux "rouvriront à une date annoncée ultérieurement". Le parc est le cinquième pôle hôtelier de France grâce à ses 5 800 chambres disponibles et compte également une cinquantaine de restaurants. En 2017, l'exploitant du parc, le groupe Euro Disney, avait affirmé que Disneyland Paris avait apporté un total de 68 milliards d'euros de "valeur ajoutée" à l'économie française et généré 56 000 emplois directs et indirects par an depuis son ouverture.