Covid-19 : deux soirées tests organisées dans une boîte de nuit au Royaume-Uni

Les fêtards devront apporter la preuve d'un test antigénique négatif, mais le port du masque ne sera pas imposé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des participants patientent à l'entrée du Circus, une boîte de nuit de Liverpool (Royaume-Uni), où est organisée une soirée-test pour évaluer le risque de contaminations, le 30 avril 2021. (PETER BYRNE / PA / AP)

Pour eux, la bamboche, ça recommence. Des fêtards britanniques vont participer, vendredi 30 avril et samedi 1er mai, à deux soirées tests dans une boîte de nuit de Liverpool (Royaume-Uni), afin d'étudier les risques de contamination. Les 3 000 billets ont tous été vendus.

Sur place, les participants auront accès à du gel désinfectant, mais le port du masque ne sera pas obligatoire. Ils devront fournir la preuve d'un dépistage antigénique négatif au coronavirus, et seront "invités à effectuer un test PCR avant et après l'événement pour informer la recherche et s'assurer que toute transmission du virus est correctement surveillée", explique le gouvernement.

Ce ne sera pas encore le retour aux grandes heures de la fête pré-Covid-19, puisque le Circus, la boîte volontaire pour ce test, n'ouvrira que de 14 heures à 23 heures, heure locale.

Deux concerts tests en projet en France

Ces soirées s'intègrent dans le cadre d'une dizaine d'essais pilotes visant à étudier les risques de transmission du coronavirus au sein de foules, parmi lesquels la cérémonie des Brit Awards et la finale de la Coupe d'Angleterre de football.

En France, deux concerts tests sont en projet, à Paris et Marseille, et pourraient se tenir d'ici à la fin mai. Les discothèques, en revanche, ne rouvriront pas jusqu'à nouvel ordre, selon le calendrier de déconfinement présenté jeudi par Emmanuel Macron.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.