Covid-19 : les personnes malades ont deux fois plus de risques de développer des problèmes respiratoires après une infection

Une personne de 18 à 64 ans sur cinq ayant contracté le Covid-19 souffre de symptômes pouvant être liés à cette infection. Ce chiffre s'élève à une personne sur quatre parmi les plus de 65 ans. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes patientent pour faire un test de dépistage du Covid-19, le 10 janvier 2022 à Marseille (Bouches-du-Rhône).  (NICOLAS TUCAT / AFP)

Des conséquences à moyen et long terme. Les personnes ayant eu le Covid-19 sont deux fois plus susceptibles que les autres de développer une embolie pulmonaire ou des problèmes respiratoires, d'après une étude des autorités sanitaires américaines publiée mardi 25 mai. Chez les personnes de 18 à 64 ans  contaminées par le Sars-CoV-2, une personne sur cinq souffre de symptômes pouvant être liés à cette infection. Ce chiffre s'élève à une personne sur quatre parmi les plus de 65 ans.

Au total, les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont étudié l'apparition de 26 soucis de santé potentiellement liés au Covid-19, à partir d'une vaste base de données de dossiers médicaux aux Etats-Unis. Les symptômes expérimentés par des patients ayant eu le Covid-19 (plus de 350 000 personnes) ont été comparés à des patients ne l'ayant pas eu, sur la période allant de mars 2020 à novembre 2021. 

"Les anciens malades du Covid-19 ont significativement plus de risques que le groupe de contrôle de développer des pathologies pouvant être attribuées à une infection préalable."

Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies aux Etats-Unis

dans une nouvelle étude

Les soucis de santé les plus communs étaient des symptômes respiratoires, ainsi que des douleurs musculo-squelettiques. Le risque était le plus accru pour les symptômes respiratoires et les embolies pulmonaires. "Des évaluations routinières de pathologies apparaissant après le Covid-19 sont cruciales pour réduire leur incidence et leur impact, en particulier chez les personnes de plus de 65 ans", préviennent les CDC.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.