Covid-19 : des précautions qui font polémique

Les nouveaux cas de contamination au Covid-19 posent la question des transports et de l'absence de contrôle des personnes qui viennent de zones à risque. La polémique s'installe entre la prudence à avoir et la paranoïa face au virus.

France 2

Face au coronavirus, faut-il fermer les frontières entre la France et l'Italie ? La gestion de la crise par les autorités françaises fait polémique. Mardi 25 février, à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle (Val-d'Oise), un avion arrive de Milan (Italie), dans la région italienne la plus touchée par l'épidémie. Les touristes débarquent sans le moindre contrôle.

Les Français de retour d'Italie s'étonnent

Il n'y a pas d'informations et pas de contrôles. Les Français de retour d'Italie s'étonnent. "Ou il y a vraiment un risque et là on prend les choses en charge et on encadre, ou alors il n'y a pas de risque, c'est la grippe, et on n'en fait pas tout un plat", estime une Française en provenance d'Italie. Il y a la même absence de contrôle à Bastia, en Corse, dans un ferry qui arrive d'Italie. Dans la gare de Lyon, à Paris, les panneaux d'affichage alertent uniquement les voyageurs de retour de Chine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passagers descendus d\'un bus venant de Milan, à Lyon, le 24 février 2020.
Des passagers descendus d'un bus venant de Milan, à Lyon, le 24 février 2020. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)