Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : dans les Landes, vigilance renforcée face à la propagation du variant indien

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Covid-19 : dans les Landes, vigilance renforcée face à la propagation du variant indien -
Covid-19 : dans les Landes, vigilance renforcée face à la propagation du variant indien Covid-19 : dans les Landes, vigilance renforcée face à la propagation du variant indien - (France 3)
Article rédigé par France 3 - L. Audebert, T. Breton, M. Dubieilh, T. Gardet, E. Fromentin
France Télévisions

Si la situation épidémique s’améliore dans le pays, les Landes restent sous étroite surveillance à cause de la propagation du variant indien, appelé Delta. Olivier Véran a tenté de rassurer, dimanche 6 juin.

Le Covid-19 perd du terrain en France mais il convient de rester extrêmement prudent. Le cas des Landes en est la preuve. Dans le département, la propagation du variant indien, appelé Delta, inquiète particulièrement, dimanche 6 juin. La police renforce les contrôles et les autorités surveillent étroitement la situation sur place. 31 cas ont été détectés et 21 autres sont suspectés. Des habitants de Mont-de-Marsan sont préoccupés. "Ça nous inquiète toujours d’avoir des variants car on finit par se demander si les vaccins qu’on a sont efficaces", avance une femme.

Des dépistages supplémentaires

Le taux d’incidence a progressé de 35% en trois semaines dans les Landes. "Cela rappelle la situation dans laquelle on était en janvier. Elle semblait sous contrôle, les indicateurs allaient dans le bon sens. Et puis il y a eu l’arrivée d’un nouveau variant qui se propage plus vite et qui vient jouer les troubles fêtes", décrypte Pascal Crépey, épidémiologiste à l’ESHESP  Rennes. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a voulu se montrer rassurant. "Les équipes sur place font un vrai travail d’enquête. Elles vont chercher les personnes contaminées, identifier les cas contacts, mais aussi les personnes qui ont pu contaminer les personnes qui sont elles-mêmes positives", a-t-il expliqué. Les dépistages vont se renforcer dès lundi 7 juin.

Parmi nos sources :

- Pascal Crépey, épidémiologiste à l'EHESP - Rennes (Ille-et-Vilaine) : l'enseignant-chercheur, Pascal Crépey est professeur à l’EHESP-Paris, département d’épidémiologie et de biostatistiques, coordinateur du cours IDEA.

- Agence régionale de Santé de Nouvelle Aquitaine

- Covid Tracker

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.