Covid-19 : "Dans les Ehpad, on est dans une situation carcérale", dénonce un médecin de MSF

Thomas Lauvin appelle sur franceinfo à un assouplissement des mesures sanitaires dans les Ehpad.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une résidente d'un Ehpad parisien, le 4 mars 2021. (MARTIN BUREAU / AFP)

"Dans les Ehpad, on est dans une situation qui est une situation carcérale", a dénoncé samedi 6 mars sur franceinfo Thomas Lauvin, coordinateur de la mission d'urgence lancée en novembre dernier par Médecins sans frontières (MSF) dans les Ehpad, alors que le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé vendredi que les résidents pourront désormais sortir "s'ils sont vaccinés". "Ça fait un an que les Ehpad sont en mode bunker", a expliqué le médecin.

"Il y a des établissements qui ont vraiment diminué drastiquement les visites, qui ont limité la vie sociale au sein même des établissements."

Thomas Lauvin

à franceinfo

"Avant même de parler de sortie des résidents, je pense que retrouver un fonctionnement normal serait bien, même s'il y a des mesures de prévention qu'il faut malheureusement garder, pour reprendre une vie normale, une sociabilisation de ces gens qui ont une qualité de vie vraiment dégradée." Le docteur Lauvin cite entre autres mesures discutables, selon lui, le confinement en chambre, "dont les bénéfices ne sont pas forcément démontrés".

"Les directions et les soignants des Ehpad avec lesquels MSF a travaillé sont eux-mêmes très conscients du dilemme posé par ces recommandations restrictives, qui peuvent occasionner des dégâts sur le long terme, et ça les ronge" estime le docteur Lauvin. Il s'interroge sur la finalité des mesures imposées aux pensionnaires des Ehpad. "Ces gens, rappelons-le, n'ont pas forcément une espérance de vie très longue à partir de leur entrée en Ehpad. Nous prenons toutes ces mesures pour les sauver, mais quelle vie veut-on vraiment leur proposer ?"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.