Covid-19 : dans l'Hérault, le maire de Lunel interdit de cracher dans la rue

Les contrevenants risquent 38 euros d'amende.

Article rédigé par
Avec France Bleu Hérault - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La mairie de Lunel (Hérault). (GOOGLE STREET VIEW)

Le maire de Lunel (Hérault) a pris un arrêté interdisant les crachats sur la voie publique, afin de lutter contre la propagation du coronavirus, rapporte vendredi 2 avril France Bleu Hérault.

>> Retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct.

L'édile, Pierre Soujol, promet une tolérance zéro. "On est tous en chaussures, on marche dans la rue, on croise le crachat d'un impoli et on rentre chez soi... peut-être avec le virus collé aux semelles. Je pense que les gestes barrières s'accomplissent aussi par ce type d'actes", justifie-t-il. Les contrevenants risquent 38 euros d'amende.

"En temps normal, cracher dans la rue c'est dégoûtant, mais que dire de ce comportement en cette période de propagation du virus ?"

Pierre Soujol, maire de Lunel

à franceinfo

La ville de Lunel a connu ces dernières semaines une hausse du nombre de contaminations au coronavirus, ce qui avait donné lieu à un rappel à l'ordre de la part du préfet de l'Hérault afin que les élus fassent respecter les règles sanitaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.