Covid-19 : dans l'Ain, un lycée agrandit sa cantine sous une tente pour espacer les élèves

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Cantine sous tente
Article rédigé par
France Télévisions

De grands barnums ont été installés dans la cour du lycée des Sardières à Bourg-en-Bresse. Un moyen d'éviter au maximum les risques de contaminations lors des repas. #IlsOntLaSolution

Considérée comme un haut lieu de contamination de Covid-19, la cantine fait l'objet de nouvelles restrictions depuis peu. La plupart des établissements scolaires ne peuvent accueillir que la moitié de leurs élèves en même temps. Mais pour les lycées qui ont choisi de garder leur cantine ouverte normalement, il faut faire preuve de beaucoup d'imagination. 

Une tente-réfectoire

À Bourg-en-Bresse dans l'Ain, le lycée agricole des Sardières a trouvé une solution : la tente-réfectoire ! Ce barnum habituellement loué pour des mariages permet d'accueillir normalement tous les demi-pensionnaires. Cinquante élèves y déjeunent désormais à chaque service tous les jours. Une initiative de la direction de l’établissement depuis que les règles de distanciation sont passés a deux mètres. Pour éviter les brassages de population, l'annexe de la cantine accueille des élèves de la même classe. "On a cumulé l'aménagement d'emplois du temps avec un aménagement extérieur", précise Carine Ribotti, la proviseure adjointe du lycée. L’établissement a dû débourser près de 1700 euros afin de louer ce chapiteau trois semaines.

Ce nouvel aménagement permet aussi à la direction de maintenir les élèves en présentiel à 100%. La structure entièrement chauffée est largement approuvée par les lycéens. "On a tous besoin des cours. L'année précédente était très compliquée avec les cours à domicile, donc autant prendre des décisions, même si ça ne plaît pas à tout le monde, et rester ici", assure une lycéenne. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.