Covid-19 : comment va se dérouler la vaccination des personnes "vulnérables à très haut risque" ?

Le gouvernement a décidé d'élargir la campagne de vaccination à ce nouveau public. Elles pourront se faire vacciner à partir de lundi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un centre de vaccination contre le Covid-19 à Montaigu-Vendée, en Vendée, le 18 janvier 2021. (MATHIEU THOMASSET / HANS LUCAS / AFP)

Elles pourront se faire vacciner progressivement dès le lundi 18 janvier. Les personnes vulnérables, présentant des pathologies à "très haut risque", auront accès aux 700 centres de vaccination contre le Covid-19, au même titre que les personnes âgées de plus de 75 ans. Qui est concerné ? Quel justificatif est nécessaire ? Comment prendre rendez-vous ? Eléments de réponse. 

Qui est concerné ? 

Comme l'a indiqué le Premier ministre Jean Castex lors de la conférence de presse du gouvernement jeudi dernier, près de 800 000 personnes "atteintes de maladies particulièrement graves" sont visées. La liste complète des maladies est détaillée sur le site du ministère de la Santé.

Pourront donc prétendre à la vaccination : 

• les personnes atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;

• les personnes atteintes de maladies rénales chroniques sévères (dont les patients dialysés) ;

• les personnes transplantées d'organes solides, transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;

• les personnes atteintes de polypathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d'organes ;

• les personnes atteintes de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d'infection ;

• les personnes porteuses de trisomie 21.

En comptant les personnes de plus de 75 ans, qui pourront elles aussi se faire vacciner à partir du 18 janvier, 6,4 millions de personnes sont ainsi "appelées à se faire vacciner" à partir de lundi, selon les estimations du ministre de la Santé, Olivier Véran.

Quel justificatif est nécessaire ?

Contrairement aux personnes de plus de 75 ans, ces patients auront besoin au préalable d'une ordonnance de leur médecin traitant, a précisé Olivier Véran. L'accès au centre de vaccination sera possible sur présentation du certificat médical remis lors de cette consultation.

Pour les personnes en situation de handicap, la secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, a précisé jeudi dans un communiqué qu'une fiche "en facile à lire et à comprendre (FALC)" était disponible sur le site du secrétariat d'Etat pour "faciliter la compréhension du processus de vaccination et permettre la bonne information de tous".

Comment prendre rendez-vous ? 

Le processus est le même que pour les personnes âgées de plus de 75 ans. La prise de rendez-vous peut se faire par téléphone ou sur internet.

Les personnes concernées peuvent appeler le 0800 009 110, un numéro vert ouvert 7 jours sur 7 de 6 heures à 22 heures, qui les oriente directement vers le centre de vaccination choisi. Elles peuvent aussi appeler directement le centre de vaccination près de chez elles, dont les coordonnées téléphoniques figurent sur le site Santé.fr.

La prise de rendez-vous peut aussi se faire en ligne sur le site Santé.fr ou sur l'une des trois plateformes privées choisies par le gouvernement : Doctolib, Maiia et Keldoc. Reste que dans certaines régions, décrocher un rendez-vous n'est pas toujours pas simple... voire impossible, comme l'a testé franceinfo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.