Covid-19 : coincés au Costa Rica, des touristes français testés positifs réclament leur rapatriement en urgence

Le problème, selon eux, est de devoir fournir un test négatif pour rentrer. Après 10 jours de confinement, les touristes demandent donc une intervention exceptionnelle de la France pour contourner cet écueil.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Capture d'écran du Costa Rica (au centre) sur Google Maps. (GOOGLE MAPS / FRANCEINFO)

Ils sont coincés à l'étranger. Une vingtaine de touristes français testés positifs au Covid-19, qui voyageaient au Costa Rica, demandent depuis jeudi 11 février dans plusieurs médias à être rapatriés. Six d'entre eux sont hospitalisés, a annoncé mardi le ministère de la Santé de ce petit pays d'Amérique centrale.

Ce groupe de touristes est arrivé dans ce pays d'Amérique centrale le 16 janvier. Ils ont été testés positifs une semaine après. "Alors que l'heure du départ a sonné, ils doivent tous faire un test PCR. Et là, le couperet tombe : six d'entre eux sont positifs au Covid-19", explique LCI.

Les voyageurs dont le test est négatif, eux, décident de se rendre à l'aéroport. Mais ils doivent rentrer en France en faisant escale aux Pays-Bas, un pays qui exige des tests antigénique et PCR négatifs. Or, ces nouveaux tests se révèlent positifs, hormis pour deux personnes, toujours selon LCI.

"On est tous dans un état lamentable"

Les touristes doivent donc attendre d'être testés négatifs pour pouvoir enfin rentrer en France, ce que déplore l'une d'entre elles, Rachel Visat, sur BFMTV. Elle demande "que les personnes positives puissent être rapatriées car elles sont à plus de 10 jours de confinement", en comparant avec la France, où une personne positive doit s'isoler 7 à 10 jours avant de reprendre le travail, sans avoir à fournir un test négatif à son retour.

"On nous oblige à avoir un test négatif pour pouvoir rentrer alors qu'il peut être positif pendant encore 2 à 3 mois."

Rachel Visat

sur BFMTV

Elle voudrait donc "que l'Etat autorise un retour", malgré un test positif, "avec une période de confinement", une fois sur le territoire français.

"Je suis confinée depuis 14 jours mais je ne suis pas malade. Le seul truc que j'ai, c'est que je suis positive", abonde Evelyne, membre du groupe et originaire de Lorraine, sur RTL. Elle se trouve actuellement dans un hôtel à San José, la capitale du Costa Rica. Son compagnon est l'un des touristes qui se trouve à l'hôpital depuis le 9 février. "Je ne sais même pas dans quel hôpital de la ville il est, je ne sais rien et d'ici peu de temps, on va tous se jeter par la fenêtre. (...) On est tous dans un état lamentable", alerte-t-elle.

Aucune information n'a circulé sur l'origine du "cluster" : on ne sait pas si ces touristes ont été contaminés dans le pays ou si l'un d'entre eux était déjà porteur du virus à leur départ de France. Afin de favoriser le secteur touristique, le Costa Rica a ouvert totalement ses frontières au 1er novembre 2020, après avoir supprimé le mois précédent l'exigence d'un test PCR négatif pour les visiteurs étrangers. Cependant, ces derniers doivent présenter un contrat d'assurance couvrant l'hébergement et les frais médicaux en cas de maladie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.