Covid-19 : ces pays qui vivent quasiment sans l’épidémie

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : ces pays qui vivent quasiment sans l’épidémie
France 2
Article rédigé par
N. Carvalho - France 2
France Télévisions

Dans certains pays, les cas de Covid-19 sont peu nombreux, c’est notamment le cas à Taïwan ou au Vietnam.Un territoire qui résiste encore et toujours au coronavirus. Taïwan, 23 millions d’habitants, n’a compté que 800 cas et sept morts du Covid-19. Pourtant proche de l’épicentre de Wuhan, en Chine, le pays à réussi à éviter l’épidémie en fermant les vols avec la ville dès le 23 janvier 2020, avant les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour s'y rendre, il faut un test PCR négatif obligatoire, puis faire une quatorzaine forcée et accepter d’être surveillé par la géolocalisation du téléphone. Résultat, une marche des fiertés a été organisée le 31 octobre, sans la moindre restriction sanitaire.
Stratégie autoritaire au Vietnam
Au Vietnam, même constat, les chiffres officiels sont très faibles. Le régime communiste vante sa stratégie autoritaire, affichant publiquement le nom des personnes contaminées. Les cas contacts sont tracés jusqu’au troisième cercle familial et amical, et des mises en quarantaines forcées et massives ont été décidées. En Nouvelle-Zélande, les frontières sont totalement fermées pour les étrangers et le resteront une bonne partie de l’année 2021. Le virus a quasiment disparu sur l’archipel néo-zélandais. La Nouvelle-Calédonie est également épargnée, avec seulement une quarantaine de cas de Covid-19 au total.
N. Carvalho

Un territoire qui résiste encore et toujours au coronavirus. Taïwan, 23 millions d’habitants, n’a compté que 800 cas et sept morts du Covid-19. Pourtant proche de l’épicentre de Wuhan, en Chine, le pays à réussi à éviter l’épidémie en fermant les vols avec la ville dès le 23 janvier 2020, avant les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour s'y rendre, il faut un test PCR négatif obligatoire, puis faire une quatorzaine forcée et accepter d’être surveillé par la géolocalisation du téléphone. Résultat, une marche des fiertés a été organisée le 31 octobre, sans la moindre restriction sanitaire.

Stratégie autoritaire au Vietnam

Au Vietnam, même constat, les chiffres officiels sont très faibles. Le régime communiste vante sa stratégie autoritaire, affichant publiquement le nom des personnes contaminées. Les cas contacts sont tracés jusqu’au troisième cercle familial et amical, et des mises en quarantaines forcées et massives ont été décidées. En Nouvelle-Zélande, les frontières sont totalement fermées pour les étrangers et le resteront une bonne partie de l’année 2021. Le virus a quasiment disparu sur l’archipel néo-zélandais. La Nouvelle-Calédonie est également épargnée, avec seulement une quarantaine de cas de Covid-19 au total.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.