Covid-19 : au cœur des urgences de l’hôpital de Saint-Denis

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Covid-19 : au cœur des urgences de l’hôpital de Saint-Denis
France 2
Article rédigé par
J. Longchampt, F. Daireaux. L. Lavieille - France 2
France Télévisions

Alors que la barre des 30 000 malades du Covid-19 au sein des hôpitaux a été franchie mardi 6 avril, la situation reste très tendue dans les hôpitaux. C’est le cas à l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis (Seine-Saine-Denis) où se sont rendus les journalistes de France 2.

Aux urgences de l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) mercredi 7 avril, les patients ne cessent d’affluer au sein des urgences. "Il faut qu’on fasse de la place", indique Valérie Ibrir, cadre de santé. Jour et nuit, les patients défilent aux urgences. Près de la moitié représente des patients Covid. "Ils arrivent par vague, il y a des jours où il y en a beaucoup, des jours où il n'y en a pas beaucoup (…). On essaie de faire le maximum, mais il faut trouver les places", explique Sylvie Setham, infirmière au sein des urgences.

Des transferts de patients de plus en plus compliqués 

Pour éviter les contaminations, les malades du Covid-19 sont séparés des autres dans une pièce à part, isolés avec les moyens du bord. Pour les soignants, l’objectif est le même chaque jour : trouver des lits disponibles, pour les patients les plus durement touchés. L’hôpital de Saint-Denis étant surchargé, des transferts de patients sont organisés dans la région. Toute la journée, les médecins enchaînent les coups de fils, dans l’attente qu’une place se libère dans un autre établissement d’Île-de-France. Un temps "pris aux dépends d’autres patients", regrette le Dr Mathias Wargon, chef du service des urgences.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.