Covid-19 : en Seine-Saint-Denis, la pression monte encore d'un cran à l'hôpital Delafontaine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Covid-19 : en Seine-Saint-Denis, la pression monte encore d'un cran à l'hôpital Delafontaine
France 2
Article rédigé par
J. Lonchampt, F. Daireaux, L. Lavieille - France 2
France Télévisions

Pour trouver de nouveaux lits afin d'accueillir les patients atteints du Covid-19, les hôpitaux doivent parfois pousser les murs. À l'hôpital Delafontaine, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le bloc opératoire a été réquisitionné.

Depuis plus d'un an, Sonia Herduin, cheffe infirmière anesthésiste au centre hospitalier de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), multiplie les sacrifices, à commencer par sa vie privée. "En période de crise sanitaire, il est bien évident que l'anniversaire de ma fille passe en second plan (...). D'ailleurs, la remarque qu'elle m'a faite l'année dernière : 'Maman, t'es un soldat, vas-y'", raconte-t-elle. Pour soulager les services Covid pleins à craquer de l'hôpital, une partie du bloc opératoire, dans lequel elle travaille, va être réquisitionnée pour devenir une annexe du service de réanimation.

Des chiffres alarmants

Durant une réunion entre les chefs de service de l'hôpital, les nouveaux chiffres annoncés sont alarmants. Mauvaise nouvelle, le virus gagne encore du terrain. "Le problème de cette vague, c'est qu'on prend à la fois en charge des patients Covid, et des patients non-Covid. L'année dernière, tout l'hôpital n'était que Covid", explique le docteur Pascal Bolot, néonatologue au centre hospitalier de Saint-Denis. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.