Covid-19 : annulations en cascade pour les festivités du Nouvel An

Publié
Covid-19 : annulations en cascade pour les festivités du Nouvel An
France 2
Article rédigé par
C.Motte, A.Le Quéré, F.Mazoyer, F.Daireaux, L.de Pavant, T.Breton, A.Pacary, N.Lachaud - France 2
France Télévisions

Les fêtes de fin d'année se retrouvent, pour la seconde année consécutive, placées sous le signe de la prudence. Le gouvernement a mis en place des mesures visant à limiter les rassemblements. La ville de Paris, entre autres, a annulé ses festivités.  

Pas de feu d'artifice ni d'ambiance festive autour de l'Arc de Triomphe (Paris), ce 31 décembre. Pour le réveillon 2021, comme l'année précédente, les festivités sont annulées. "On ne voit pas le bout de tout ça. On nous stoppe toutes nos activités, toutes les choses qui nous rassemblent", déplore une jeune femme, rencontrée dans l'après-midi du samedi 18 décembre sur les Champs-Elysées. Une autre estime qu'il faut "essayer de limiter les dégâts de toute cette épidémie".    

Des annulations et interrogations   

Le 31 décembre, Gabriel Legrand aurait dû préparer les feux d'artifice de la capitale. Son contrat de 50 000 euros a été annulé, soit une perte de 50% de son chiffre d'affaires pour le mois de décembre. "On ne sait pas du tout quand on pourra reprendre, et maintenant il va falloir appeler tous ceux du mois de janvier, février, mars, pour savoir ce qu'il en est", confie le pyrotechnicien et directeur général d'Arteventia. Chez Sébastien Guil, traiteur à Bordeaux (Gironde), les cuisines sont vides, et les salariés au chômage partiel. Rien que ce mois-ci, 40 évènements ont été annulés. Au café Maritime, personne ne dansera cette année : les clients resteront à leur table. Face à la reprise de l'épidémie de Covid-19, le gouvernement a appelé toutes les mairies de France à renoncer aux festivités prévues. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.