Covid-19 : à partir de lundi, les masques faits maison ne sont plus autorisés dans les établissements scolaires, du primaire au lycée

Cette nouvelle directive est en vigueur depuis le 1er février. Mais le ministère de l'Education nationale avait laissé quelques jours pour que parents, enfants et personnel s'adaptent. Voici justement une petite piqûre de rappel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une salle de classe à Bruyères-le-Châtel (Essonne), le 19 janvier 2021. (MYRIAM TIRLER / HANS LUCAS)

Au placard, les masques faits maison ! En vertu du nouveau protocole sanitaire mis en place par l'Education nationale pour lutter contre l'épidémie de Covid-19seuls les masques en tissu de catégorie 1 seront désormais autorisés dans les établissements scolaires (tout comme les masques chirurgicaux), à compter du lundi 8 février. Tout le monde est concerné : enfants et personnel, du primaire au lycée, en passant par le collège. Seule exception : les écoliers de maternelle, qui ont moins de 6 ans et sont donc dispensés du port du masque. 

Cette nouvelle directive est en vigueur depuis le 1er février, mais le ministère avait laissé quelques jours pour que parents, enfants et personnel s'adaptent. Il s'agit de limiter les risques de contaminations au sein des établissements scolaires, alors que le variant identifié au Royaume-Uni, plus contagieux, se propage dans le pays. 

"Il appartient aux parents de fournir des masques à leurs enfants"

Pour rappel, les masques de catégorie 1, initialement destinés aux "professionnels en contact avec le public" (par exemple des hôtesses de caisse ou des agents de service public), filtrent au moins 90% des particules émises d'une taille supérieure ou égale à 3 microns. Les masques de catégorie 2, "à visée collective pour protéger l'ensemble d'un groupe", filtrent, quant à eux, 70% des particules de 3 microns et plus.

"Il appartient aux parents de fournir des masques à leurs enfants. Le ministère dote chaque école, collège et lycée en masques 'grand public' de catégorie 1 afin qu'ils puissent être fournis aux élèves qui n'en disposeraient pas", peut-on lire.

Pour vous y retrouver, sachez que l'emballage de ces masques de catégorie 1 doit normalement faire apparaître au moins deux informations : un logo spécifiant le nombre de lavages pour lequel le masque a été testé et les performances de filtration du produit. Il faut donc vérifier que le masque filtre bien au moins 90% des particules.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.