Covid-19 : à Nice, le carnaval écourté

Face à l'évolution de l'épidémie de Covid-19 de l'autre côté de la frontière avec l'Italie, les villes de Menton et de Nice, dans les Alpes-Maritimes, ont décidé de suspendre leurs événements culturels emblématiques.

FRANCE 2

Il était en sursis, mais comme son cousin à Venise, dans le nord de l'Italie, le carnaval de Nice (Alpes-Maritimes) a été écourté à cause de l'épidémie de Covid-19. Un peu plus à l'est, la fête du citron, à Menton, a elle aussi été suspendue. "Les maires de Nice et de Menton n'ont voulu prendre aucun risque, même s'il n'y a pas pour l'heure de cas de coronavirus dans le département des Alpes-Maritimes. Le carnaval de Nice et la fête du citron attirent plusieurs dizaines de milliers de spectateurs, rassemblés dans des tribunes, de petits espaces qui pourraient accélérer une éventuelle contamination", explique, en duplex depuis Nice la journaliste Audrey Richier.

Un souhait de la population

Ces annulations répondent à un souhait largement partagé par la population de ces deux communes. "Dans un récent sondage, près de trois Niçois sur quatre se montraient favorables à la suspension du carnaval", poursuit-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme assiste au carnaval de Nice (Alpes-Maritimes), mardi 25 février 2020.
Un homme assiste au carnaval de Nice (Alpes-Maritimes), mardi 25 février 2020. (VALERY HACHE / AFP)