Covid-19 : 44 personnes restent confinées à Carry-le-Rouet

Des tests ont confirmé qu'aucun des ressortissants français rapatriés de Chine, mis en quarantaine dans un centre à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) pendant 14 jours, n'était contaminé. Ils vont pouvoir retrouver leurs familles, vendredi 14 février. Les précisions du journaliste Ignacio Bornacin, en duplex sur place.

france 3

Les ressortissants français expatriés de Chine et placés en isolement dans un centre de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) vont retrouver leurs familles, vendredi 14 février. Des tests ont confirmé qu'ils n'étaient pas contaminés par le Covid-19. "C'est le soulagement pour toutes ces personnes après 14 jours d'attente et d'isolement. Chacune est sortie avec un certificat, délivré par l'Agence régionale de santé, qui certifie qu'elles ne sont pas contaminées par le Covid-19, et surtout qu'elles ne représentent pas de danger pour leur entourage. D'ailleurs, toutes les personnes que nous avons vues vendredi matin ne portaient plus de masques sur leurs visages", indique le journaliste Ignacio Bornacin, en duplex sur place.

Les 44 rapatriés restants devront attendre dimanche

"En fin de journée, vendredi, il restera encore 44 personnes en quarantaine au centre de Carry-le-Rouet. Il s'agit là des rapatriés du second vol en provenance de Chine et dont la quarantaine doit se terminer dimanche. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, doit arriver sur le site pour échanger avec ces derniers pensionnaires, mais également avec tout le personnel mobilisé depuis 14 jours. L'occasion de faire un bilan de cette situation sans précédent", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le centre de vacances dans lequel 181 Français rapatriés de Wuhan, en Chine, ont passé 14 jours en quarantaine, ici photographié le 1er février 2020.
Le centre de vacances dans lequel 181 Français rapatriés de Wuhan, en Chine, ont passé 14 jours en quarantaine, ici photographié le 1er février 2020. (HECTOR RETAMAL / AFP)