Coronavirus : y a-t-il des lenteurs diplomatiques dans le rapatriement des Français ?

Mercredi 29 janvier, la ministre de la Santé Agnès Buzyn doit donner une conférence de presse sur la situation des Français en Chine. La journaliste Stéphanie Perez est en direct du ministère pour faire le point sur la situation.

FRANCE 2

L'opération de rapatriement s'annonce compliquée. "Toute la difficulté de la France c'est de ne pas froisser les autorités chinoises. Pékin ne veut pas qu'on mette en doute sa capacité à gérer la crise. Il faut surmonter un à un les obstacles administratifs, la question du survol de la Chine et de l'atterrissage à Wuhan de cet avion militaire", explique la journaliste Stéphanie Perez.

"Selon les autorités françaises, tous ces points ne sont pas encore réglés"

Il y a la délicate question des couples binationaux. "Pourquoi rapatrier une Chinoise mariée à un Français alors que l'ensemble de la population chinoise est sous quarantaine ? Pour Pékin, ça peut être difficile à expliquer à son opinion publique. Ce soir, selon les autorités françaises, tous ces points ne sont pas encore réglés et aux dernières nouvelles, aucun avion militaire n'a encore décollé de Paris en direction de Wuhan", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Du personnel médical attend les passagers américains évacués de la ville chinoise de Wuhan, le 29 janvier 2020, sur la base militaire de Riverside (Californie).
Du personnel médical attend les passagers américains évacués de la ville chinoise de Wuhan, le 29 janvier 2020, sur la base militaire de Riverside (Californie). (MATT HARTMAN / AFP)