Coronavirus : une situation dramatique en Outre-mer

Pour faire face au pic de l’épidémie qui s’annonce, Emmanuel Macron a annoncé, mercredi 25 mars, le renfort de l’armée. Deux navires seront déployés dans l’océan Indien et aux Antilles. Une aide sanitaire indispensable dans ces territoires qui manquent de soignants, de lits et de matériel pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

France 3

En Outre-mer, la population est isolée, mais pas épargnée. À Mayotte, 42 cas de Covid-19 et les 300 000 habitants sont bien difficiles à confiner. Dans ce département, le plus pauvre de France, les logements insalubres ne permettent pas toujours de faire respecter les consignes de confinement. "C’est vrai qu’on nous a dit de rester chez nous à cause du virus, mais on ne nous a pas donné les modalités, j’attends que mon médecin me dise quoi faire", affirme une habitante.

Des moyens limités

Devant le seul hôpital de l’île, des patients viennent consulter, triés en fonction des symptômes. Avec seulement 16 lits de réanimation et très peu d’oxygène, le personnel craint d’être submergé. En temps normal, les lits sont déjà occupés, alors où en trouver d’autres ? L’hôpital serait en pleine réorganisation, assure sa direction, et les autorités sanitaires promettent jusqu’à 50 lits de réanimation.

Le JT
Les autres sujets du JT
La commune de Tsingoni à Mayotte, le 14 septembre 2019.
La commune de Tsingoni à Mayotte, le 14 septembre 2019. (ALI AL-DAHER / AFP)