Coronavirus : une rentrée en pointillés dans les universités

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : une rentrée en pointillés dans les universités
France 2
Article rédigé par
N. Robertson, C. Botella - France 2
France Télévisions

La rentrée des classes est maintenue, lundi 4 janvier, malgré les inquiétudes.

Des amphis bondés, cela ne sera pas pour cette rentrée. Le gouvernement a ouvert la porte à un retour progressif des étudiants dans les universités. Un retour sous conditions. Tout d’abord, les étudiants en première année sont prioritaires. Ensuite, comme dans les bibliothèques, les élèves pourront suivre des cours par groupe de 10 seulement. Sauf que ce retour souhaité par le gouvernement n’est pas aussi simple dans les faits. D’abord parce que la rentrée étudiante dépend de l’évolution de la situation sanitaire dans le pays.

Risque psychologique

Ensuite, parce que chaque université fait face à différentes contraintes d’organisation. Alors que l’université Lyon 1 (Rhône) annonce le retour des élèves les plus fragiles, à Toulouse-II (Haute-Garonne), les enseignements en distanciel sont maintenus pour tout le mois de janvier. Malgré ces disparités, la priorité du gouvernement et des établissements est la même : éviter les désastres psychologiques chez les étudiants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.