Coronavirus : une étude de l’institut Pasteur démontre une possible immunité

Depuis le début de l’épidémie, on se demande tous si on est immunisé lorsqu’on a été malade, même légèrement. Une étude menée sur des soignants par CHU de Starbsourg ( Bas-Rhin) et l’institut Pasteur montre qu’il y a bien une protection temporaire.  

France 3

Plusieurs mois de recherche, des milliers de tests, et enfin une certitude. L’immunité contre le Covid-19 existe, même pour les malades qui ont développé une forme légère de la maladie. C’est dans un laboratoire de virologie du CHU de Strasbourg (Bas-Rhin), que les chercheurs en ont acquis la certitude. 160 soignants, dont les symptômes étaient légers, ont été traités entre 13 et 39 jours après l’apparition des premiers signes de la maladie.

Des anticorps pour 98% d’entre eux

Sur ces 160 malades, des anticorps neutralisants, c’est-à-dire protecteurs, ont été détecté après le 13ème jour pour 79% d’entre eux, et après le 28ème jour pour 98% d’entre eux. Des résultats rassurants. "Même chez les personnes qui ont développé une forme légère de la maladie, vous avez des anticorps qui se sont développés un mois après les premiers symptômes", explique le professeur Arnaud Fontanet, directeur de l’unité d’épidémiologie des maladies émergentes à l’institut Pasteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une infirmière prélève du sang en vue d\'un test sérologique Covid-19, le 13 mai 2020, à Nancy (Meurthe-et-Moselle).
Une infirmière prélève du sang en vue d'un test sérologique Covid-19, le 13 mai 2020, à Nancy (Meurthe-et-Moselle). (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)