Coronavirus : un "Ségur de la santé" pour répondre aux soignants

17 185 personnes sont encore hospitalisées lundi 25 mai pour une infection au Covid-19 alors que démarre le "Ségur de la santé", une vaste concertation qui doit permettre d’améliorer notre système de santé mis à mal par la pandémie.

France 2

C’est Nicole Notat, ancienne secrétaire général de la CFDT, qui mènera ce "Ségur de la santé" qui débutent à 15h30 lundi 25 mai. Ce nom n’a pas été choisi au hasard. Ségur est le nom de l’une des avenues où se trouve le ministère de la Santé, lieu des débats. Sous pression après la crise du coronavirus, le gouvernement va donc tenter d’apporter des réponses à l’hôpital. "Nous irons vite, nous irons forts", a assuré le ministre de la Santé Olivier Véran.

Salaires, temps de travail, carrières

Sept semaines de concertation et plusieurs grands chantiers : l’augmentation des salaires, la réorganisation du temps de travail ou encore la revalorisation des carrières. Après des mois sur le pont, les soignants attendent des réponses concrètes, conclut la journaliste de France Télévisions Alizé Lutran en direct du ministère de la Santé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants s\'activent autour d\'une personne placée en réanimation, le 26 avril 2020 à l\'hôpital Jacques Cartier de Massy (Essonne).
Des soignants s'activent autour d'une personne placée en réanimation, le 26 avril 2020 à l'hôpital Jacques Cartier de Massy (Essonne). (PASCAL BACHELET / BSIP / AFP)