En direct du monde, France info

Coronavirus : un hôpital de campagne en plein coeur de New York

New York se transforme pour faire face à l’épidémie de coronavirus. La métropole de 8,6 millions d’habitants est le point chaud de la crise sanitaire outre-Atlantique. 

Les tentes installées dans Central Park, à New York (Etats Unis), pour faire face à l\'afflux de malades du coronavirus dans les hôpitaux de la ville
Les tentes installées dans Central Park, à New York (Etats Unis), pour faire face à l'afflux de malades du coronavirus dans les hôpitaux de la ville (ANGELA WEISS / AFP)

Malgré un pic attendu d’ici une à trois semaines, les hôpitaux new yorkais sont déjà débordés. Un navire médical de l’armée, depuis lundi, est amarré à Manhattan, pour leur venir en aide, et un hôpital de campagne a été érigé à Central Park. 

Malgré le confinement, il y a toujours relativement beaucoup de passants et de sportifs en ce moment dans le parc, et ils sont nombreux à s’arrêter devant ce tableau inédit : une douzaine de tentes blanches médicales sur la pelouse de l’East Meadow, qui borde la cinquième avenue. "Cela fait 30 ans que j’habite New York, c’est ici que nous avons vu Simon et Garfunkel ! explique Judy. Et maintenant c’est un hôpital... C’est horrible, terrifiant. Et si je prends des photos, c’est parce que j’espère que c'est temporaire, et pas notre avenir."

Tout cela mis en place par Samaritan’s Purse, une organisation humanitaire évangélique de Caroline du Nord, qui a envoyé une soixantaine de personnes sur place. Ils savent ce qu’ils font puisqu’ils ont monté un hôpital similaire à Crémone, lorsque cette ville était l’un des points chauds de la pandémie en Italie.

70 lits pour soulager les hôpitaux de la ville

L'hôpital de Central Park a commencé à accueillir ses premiers patients du Covid-19 dès hier. Il a une capacité de 70 malades, et doit permettre à l’hôpital situé juste de l’autre côté de la Cinquième avenue de souffler un peu.  
Les tentes disposeront de leurs propres médecins et infirmières. Notamment Shelly Kelly, qui vient d’Oklahoma. C’est la première fois qu'elle vient à New York, et elle est très motivée : "En tant qu'infirmière, qu’Américaine, je suis excitée d’être ici. C’est la volonté de Dieu. Mais c’est choquant. Nous n’aurions jamais cru devoir déployer un hôpital de campagne à Central Park".

Elle sait toutefois que ce sera dur. Le pic de malades à New York s’approche, les patients vont affluer. Cet hôpital de campagne n’est d'ailleurs pas un cas isolé, même si sa position géographique lui donne un caractère emblématique. 
Autre image qui devrait faire date : le centre sportif de Flushing Meadows, là où se déroule l’un des tournois de tennis du grand chelem, est lui aussi en cours de conversion pour devenir un hôpital.

Les tentes installées dans Central Park, à New York (Etats Unis), pour faire face à l\'afflux de malades du coronavirus dans les hôpitaux de la ville
Les tentes installées dans Central Park, à New York (Etats Unis), pour faire face à l'afflux de malades du coronavirus dans les hôpitaux de la ville (ANGELA WEISS / AFP)