Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : Toulouse, une ville au ralenti

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : Toulouse, une ville au ralenti
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Suite aux consignes strictes prises par l’exécutif le 14 mars au soir, la vie quotidienne de Français est fortement perturbée. Une lutte contre le Covid-19 qui bouleverse les habitudes, comme ici à Toulouse (Haute-Garonne).

Silencieuse et privée de touristes, la place du Capitole de Toulouse (Haute-Garonne) est méconnaissable. Avec tous les commerces non-essentiels fermés, la crise sanitaire du Covid-19 pousse tout le monde à rester chez soi. Dans les rues commerçantes voisines, les devantures sont fermées. Les quelques habitants que l’on voit de sortie le sont essentiellement pour le travail. « Tout est fermé, tout est vide, c’est comme un long dimanche qui ne se termine pas », indique une passante.

« Plus personne ne sort, on voit la différence »

La vente à emporter est cependant autorisée pour l’alimentaire. Les clients ne sont pourtant pas en masse. « Plus personne ne sort, on voit la différence », constate une restauratrice. La distribution des journaux à la criée se fait elle aussi au ralenti. « Sur 1 400 journaux, nous n’en avons distribué que 100 en une heure et demie », constate une employée. Même désert dans les transports en commun, où les lignes de métro fermeront plus tôt. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.