Coronavirus : sur la piste du virus au sein de l'Institut Pasteur

Chaque jour, les prélèvements faits dans le nez de possibles malades du coronavirus arrivent à l'Institut Pasteur. L'établissement a ouvert ses portes à France 2.

FRANCE 2

Depuis décembre dernier, date à laquelle le coronavirus est apparu, à chaque cas suspect de coronavirus, une procédure de test se met en place dans un laboratoire spécialisé qui reçoit le prélèvement naso-pharyngé des possibles malades. Une analyse suit. Ensuite, 3 à 4 heures d'attente avant de découvrir le résultat. France 2 a infiltré l'Institut Pasteur pour suivre les différentes étapes de ces analyses.

Des étapes à suivre scrupuleusement

Ce jour-ci, 6 prélèvements sont arrivés. Pour être ouverts, ils doivent être emmenés dans un laboratoire sécurisé, dans lequel il y a une dépression et dans lequel l'air est filtré pour que ne ressorte rien de pathogène au cas où le virus serait dans cet échantillon. Une fois en tenue de protection, la technicienne de laboratoire peut sortir le tube contenant le prélèvement et le préparer. Avant de l'analyser, il faut le rendre inoffensif tout en préservant le génome afin de pouvoir détecter le virus. Ensuite, les techniciens cherchent dans l'échantillon des traces d'ADN d'un éventuel coronavirus avant d'amplifier l'ADN du possible virus grâce à une machine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un scientifique étudie des prélèvements effectués chez un patient soupçonné d\'être atteint du coronavirus 2019-nCoV, à l\'Institut Pasteur, le 28 janvier 2020 à Paris.
Un scientifique étudie des prélèvements effectués chez un patient soupçonné d'être atteint du coronavirus 2019-nCoV, à l'Institut Pasteur, le 28 janvier 2020 à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)