Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : sept patients ont été transportés par un car médicalisé de Reims à Orléans

"Le conducteur qui a piloté le car était bien protégé, il avait une combinaison, un masque et des lunettes. L'habitacle était complètement confiné", a précisé Thierry Schidler, le dirigeant de la société Autocars Schidler, qui a proposé lui-même au CHU d'utiliser son autocar couchettes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un chauffeur d'un autocar de la société Autocars Schidler fait le plein, le 25 novembre 2010, à Bouzonville (Moselle). (BROCARD PASCAL / MAXPPP)

Un car médicalisé, appartenant à une société basée à Metz, a transporté vendredi 27 mars sept patients atteints du coronavirus Covid-19 hospitalisés au CHU de Reims vers l'hôpital d'Orléans.

L'autocar a quitté le CHU vendredi à 9h30 avec "sept patients et cinq soignants" et "a été escorté par la police jusqu'à l'entrée de l'autoroute, puis par une voiture du Smur" jusqu'à l'hôpital d'Orléans, où il est arrivé à 13h30, a indiqué Thierry Schidler, président de la société Autocars Schidler, basée à Metz.

>> Coronavirus : retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

L'Agence régionale de santé (ARS) du Centre Val de Loire a confirmé que des "patients en provenance du CHU de Reims [étaient] arrivés [vendredi] au CHR d'Orléans", sans plus de précisions sur le mode de transport. L'ARS n'évoque, de son côté, que cinq patients.

"Le conducteur qui a piloté le car était bien protégé, il avait une combinaison, un masque et des lunettes. L'habitacle était complètement confiné", a précisé Thierry Schidler.

Une initiative de l'entreprise

Thierry Schidler, dont l'entreprise de transport est à l'arrêt en raison de l'épidémie, avait proposé sur un réseau social de mettre à disposition son autocar couchettes, le seul de son parc de 60 véhicules, pour transporter des malades, a-t-il indiqué, confirmant une information de médias locaux. Il a été contacté mercredi par le CHU de Reims qui lui a "demandé d'envoyer des photos", a-t-il précisé.

Le car a été acheminé jeudi après-midi sur le parking du CHU où des agents "l'ont aménagé pendant deux heures et demi pour qu'il ressemble à une chambre d'hôpital", a ajouté Thierry Schidler.

Une fois les malades transférés au centre hospitalier régional (CHR) d'Orléans vendredi après-midi, le véhicule a été "désinfecté totalement", puis ramené à Reims. "L'autocar va rester dans l'enceinte de l'hôpital [de Reims] et va servir pour un nouveau transport mercredi", a avancé Thierry Schidler.

Selon lui, "une dizaine d'autocars couchettes" appartenant à un réseau d'autocaristes en France seraient à disposition pour être "aménagés en ambulances collectives" et transporter des patients atteints du Covid-19.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.