Coronavirus : pourquoi le parc d'attractions Disneyland Paris reste-t-il ouvert ?

Le parc d'attractions, qui accueille chaque jour des dizaines de milliers de visiteurs venus du monde entier, reste ouvert jusqu'à nouvel ordre.

Le parc Disneyland Paris, le 21 juin 2019, à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne).
Le parc Disneyland Paris, le 21 juin 2019, à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne). (VANESSA CARVALHO / REX / SIPA)

Depuis ce week-end, c'est l'une des questions qui revient le plus régulièrement dans notre direct : "Disneyland est-il fermé ?" Pour retarder l'épidémie de coronavirus en France, le gouvernement a annoncé, samedi 29 février, l'annulation des "rassemblements de plus de 5 000 personnes" en milieu fermé et de certains événements en extérieur.

"On n'est pas face à un virus qui flotte dans l'air"

Disneyland Paris se présente comme "la première destination touristique d'Europe" et accueille chaque jour bien plus de 5 000 personnes. Aucune fermeture n'est encore à l'ordre du jour, car l'ensemble des visiteurs ne se trouvent pas confinés dans un bâtiment clos – contrairement, par exemple, au Salon de l'agriculture ou au salon Livre Paris. "Les activités en extérieur où vous êtes à deux mètres les uns des autres ne posent pas problème", a expliqué le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, soulignant qu'"on n'est pas face à un virus qui flotte dans l'air".

Dans ce cas, pourquoi avoir reporté le semi-marathon de Paris, qui se déroule en extérieur ? Des rassemblements de ce type "conduisent à des mélanges avec des populations issues de zones où le virus circule possiblement", a d'abord expliqué le ministre de la Santé, Olivier Véran. La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a précisé, lundi, qu'"au début du marathon, vous êtes tous tassés les uns contre les autres, et la pratique sportive fait que vous avez des échanges potentiels de sécrétions – or nous savons aujourd'hui que le coronavirus se transmet par gouttelettes".