Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : "On est allés voir ma famille", racontent des Parisiens partis se mettre au vert

La perspective de rester chez soi semble à certains habitants des grandes villes plus facile à la campagne.

Article rédigé par
Édité par Noémie Bonnin - Alain Gastal
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Vue de la Grande arche de la Défense, le quartier d'affaires près de Paris, le 16 mars 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Benjamin et son épouse, qui habitent Paris, ont été mis en télétravail en fin de semaine dernière, en raison de l'épidémie de coronavirus Covid-19. Ni une ni deux, ils ont sorti le camping-car du garage pour en profiter et se mettre au vert avec leurs deux enfants : "On s'est dit que, quitte à être en télétravail, autant le faire au vert, d'autant que les écoles étaient fermées", raconte le père de famille.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la situation en direct

En pleine épidémie de coronavirus, le risque de contamination leur semble moins élevé loin des grandes villes, puisqu'ils croisent moins de monde dans les rues, les transports, etc. "Nous sommes partis voir ma famille, j'ai une sœur qui est à Tours, dans une maison", poursuit Benjamin, visiblement heureux d'avoir quitté Paris.

On en a aussi profité pour aller jusqu'à La Rochelle louer une petite maison, pour nous permettre de faire baisser la pression.

Benjamin, père de famille

à franceinfo

Dans l’ouest de la France, Benjamin a trouvé les gens moins angoissés qu'à Paris, l’atmosphère plus détendue. Mais la parenthèse enchantée va vite se refermer : "Ma femme souhaite qu'on revienne à la maison, parce qu'on a peur d'un confinement total. Et dans ce cadre-là, on préfère plutôt être chez nous. Donc on va revenir à Paris." Retour donc dès mardi pour toute la famille.

Certains habitants des grandes villes se mettent au vert.
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.