Coronavirus : deux conseils des ministres se tiendront mardi puis mercredi pour mettre en œuvre les mesures d'urgences annoncées par Emmanuel Macron

Plus tôt dans la soirée, Emmanuel Macron a annoncé une série de mesures fortes pour tenter d'endiguer la propagation du virus.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Après les annonces, vient l'application des mesures présentées lundi 16 mars par Emmanuel Macron. Afin de mettre en œuvre rapidement ces mesures d'urgences pour lutter contre la propagation de l'épidémie de coronavirus, deux conseils des ministres se tiendront mardi puis mercredi, a indiqué l'Elysée.

Le premier se tiendra mardi à 10h30, dans un format particulier avec la présence physique de neuf ministres, ceux qui participent au Conseil de défense, tandis que les autres y participeront par visioconférence par mesure de précaution sanitaire. Le second se déroulera mercredi pour examiner une autre partie des mesures. Dans son allocution télévisée sur la crise, Emmanuel Macron a indiqué qu'un projet de loi "permettant de répondre à l'urgence" serait présenté ce jour-là en Conseil des ministres, puis le lendemain devant le Parlement. Il devrait être soumis au Conseil d'Etat dès mardi.

Après l'intervention d'Emmanuel Macron, lundi 16 mars, à 20 heures, Christophe Castaner a à son tour précisé la décision du président de la République de restreindre les déplacements des Français, afin de lutter contre la propagation du Covid-19. "Un dispositif de contrôle sera mis en place par les forces de l'ordre" pour faire respecter le confinement, avait annoncé le ministre de l'Intérieur.

Des mesures présentées par le président de la République. Outre la restrictions des déplacements, Emmanuel Macron avait annoncé une série de mesures fortes lors d'une allocution donnée à 20 heures depuis l'Elysée. Parmi elles, le report des municipales, la suspension des réformes, la fermeture des frontières Schengen, des mesures pour soutenir les entreprises ou encore la construction d'un hôpital de campagne en Alsace.

Plus de 1000 cas dépistés supplémentaires. Les contaminations au nouveau coronavirus ont marqué une nouvelle progression en France. En effet, 1 210 cas et 21 décès supplémentaires ont été enregistrés en 24 heures, portant le total respectivement à 148 décès et 6 633 cas détectés depuis le début de l'épidémie en France, a annoncé lundi 16 mars le site officiel Santé publique France. Face à la progression rapide du virus, l'Ile-de-France (1 762 cas confirmés) et le Grand Est (1 543) sont les deux régions les plus touchées, selon la même source.

Le bilan augmente encore en Italie. Plus tôt dans la soirée, l'Italie, le pays d'Europe qui paye le plus lourd tribut à la pandémie de coronavirus, a annoncé avoir dépassé la barre des 2 000 morts, avec 349 décès dans les dernières 24 heures, selon le bilan publié lundi soir. 2 158 personnes ont perdu la vie, dont 1 420 dans la seule région de Milan, la Lombardie (nord). La contagion ne donne pas de signe de ralentissement, puisque les autorités sanitaires ont détecté 3 200 cas positifs.

Les pays européens prennent des dispositions fortes contre le Covid-19. En Espagne, Madrid a annoncé la fermeture de ses frontières terrestres pour lutter contre l'épidémie, tandis que le gouvernement suisse a décrété d'urgence jusqu'au 19 avril face au coronavirus, interdisant "toutes les manifestations publiques et privées" avec une exception pour les enterrements. Suivez les dernières informations avec la rédaction de franceinfo.

La situation en France "est très inquiétante" et "se détériore très vite". Sur France Inter, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, s'est inquiété d'une éventuelle "saturation" des hôpitaux. "Le nombre de cas double désormais tous les trois jours", mais "je voudrais surtout que nos concitoyens se rendent compte qu'il y a des personnes qui sont malades, en réanimation et dont le pronostic vital est engagé, et ces personnes se chiffrent en centaines", a-t-il insisté.

En Espagne, près de 1 000 cas supplémentaires de coronavirus. Le pays a enregistré près de 1 000 cas de Covid-19 en 24 heures et le nombre de morts est passé de 288 dimanche à 297 lundi, selon le nouveau bilan publié par les autorités. Le nombre de cas confirmés est passé à 8 744, a indiqué Fernando Simon, responsable du centre d'alerte sanitaire national. Cette croissance du nombre de cas dénote toutefois un ralentissement puisque 2 000 nouveaux cas avaient été détectés entre samedi et dimanche.

Activité réduite pour Air France-KLM. Le groupe va réduire son activité de 70% à 90% lors des deux prochains mois au moins, en raison des restrictions de déplacement et de la baisse de la demande face à la propagation du coronavirus, selon un communiqué publié lundi. L'offre du groupe en sièges kilomètres offerts, une mesure du calcul du nombre de sièges offerts sur une ligne aérienne, "pourrait baisser entre -70% et -90%", selon le groupe, qui a programmé cette diminution "pour une durée de deux mois". 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h56 : Bonsoir @Dominique. La question a été posée tout à l'heure à la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, sur le plateau de France 2. "A ce stade, elles ne sont pas interdites", a-t-elle affirmé en précisant que les règles pour ce type d'évènement seront "rapidement précisées". Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus pour le moment. Bon courage.

23h54 : Bonjour quand est il au niveau des funérailles ? Peut on faire des funérailles à l'église ? Merci

23h51 : Vous m'interrogez par dizaines sur le maintien ou non de votre activité professionnelle demain. Si Emmanuel Macron a appelé à travailler au maximum de chez soit, il n'est pas interdit de se rendre à son lieu de travail si le télétravail n'est pas possible. Mais je suis d'accord, ce n'est pas très clair. En réalité, c'est à votre employeur de décider.

Interrogé sur ce point, Christophe Castaner a expliqué : "La décision du président de la République et du gouvernement permet à tous les citoyens français de se rendre à leur travail, quelque soit le travail. Je souhaite que haque entreprise prenne sa responsabilité d'organiser dans la mesure du possible d'organiser du télétravail et de libérer les agents dont on a pas besoin."

23h46 : @OnVousRépond@coronavirusJe suis chef d'entreprise d'une société de nettoyage. Mes employés ne pouvant pas faire de télétravail, pouvons-nous intervertir chez nos client qui travail?Ayant dans l'impasse d'une question, j'attend avec impatiente votre réponseMerci

23h46 : Bonsoir j'ai une entreprise de peinture je Je voulais savoir si on peut continuer à travailler ou pas

23h46 : Mais est ce que je vais travailler demain ?

23h45 : Bonsoir ,Qui doit aller travailler si le télétravail n est pas possible? Le message n est pas très clair de ce coté là. On peut ou on peut pas? Qui prend la décision ?

23h45 : Est ce que je dois me rendre au travail demain ? Ce 'n'est pas très clair tout sa ..

23h45 : Je suis couvreur est-ce que je peux travailler ?

23h45 : Est-ce que les entreprises du bâtiment peuvent continuer à travailler ?

23h38 : Peut-on se laver les mains à l’eau de javel si l’on n’a pas de gel hydroalcoolique ? C'est une question qui a été posée dans notre live avec le hashtag et à laquelle le médecin Damien Mascret a répondu sur le plateau de France 2. "Non, surtout pas, parce que la peau est une couche protectrice extrêmement performante. Ne l’abîmez pas", a-t-il répondu.




23h28 : Des déplacements réduits "au strict nécessaire" pendant 15 jours, le second tour des élections municipales reporté, l'ensemble des réformes en cours suspendues... Nous vous avons résumé les grandes annonces d'Emmanuel Macron dans cet article.



(LUDOVIC MARIN / AFP)

23h25 : Lettres blanches sur fond rouge. "Sauvez des vies, restez chez vous", vient de tweeter Emmanuel Macron.

23h20 : Epidémie au Valence CF. Le club a révélé que 35% de ses effectifs ont été testés positifs, même si aucun cas grave n'est à déplorer. La contamination a eu lieu lors d'un voyage à Milan après le match de Ligue des Champions contre Atalanta.

23h16 : Sur le site du gouvernement, il est indiqué qu'il est possible de "faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement". Il est aussi précisé qu'il est autorisé de se déplacer "pour la garde de ses enfants". Mais celui-ci ne précise pas qu'il est possible de faire un peu de sport avec ses enfants... Encore un point qui devra être éclairci dans les jours qui viennent.

23h16 : Puis je "faire de l'exercice" (courir) autour du pâté de maisons avec mes deux enfants ?

23h12 : Bonsoir @Joelle. Si vous n'avez pas d'imprimante pour imprimer l'attestation qui sera bientôt mise en ligne sur le site du gouvernement, il est possible de rédiger une simple déclaration sur l'honneur précisant le motif de votre déplacement. Et il va falloir la garder avec vous @Abel pour la présenter en cas de contrôle de police.

23h12 : Que doit on faire de la déclaration sur l’honneur ? Merci

23h12 : Et pour ceux qui n'ont pas internet et d'imprimantes on fait comment ???? Merci

23h08 : Deux Conseils des ministres exceptionnels sur l'épidémie de coronavirus auront lieu demain et après-demain, annonce l'Elysée.

23h05 : "Le mot d'ordre est clair : restez chez vous !" Si vous l'avez raté, voici le discours de Christophe Castaner en intégralité.

23h00 : Bonsoir @Clement. Oui, il est possible d'aller travailler. "L'économie n'est pas à l'arrêt", a affirmé Christophe Castaner, précisant tout de même que "le télétravail doit être favorisé". Sur ce point, il en a appelé "à la responsabilité des entreprises".

22h54 : Dans son discours, Christophe Castaner a affirmé qu'il était possible de "sortir son chien, mais chacun devra le faire dans le respect des gestes barrières, sans se retrouver en groupe". Mais, contrairement à l'exercice physique, ce n'est pas précisé sur le site du gouvernement. Je vous invite en tout cas à remplir une déclaration sur l'honneur, comme l'a demandé le ministre de l'Intérieur.

22h54 : Pouvons-nous sortir de chez nous pour sortir nos chiens ?

22h50 : @Davy Il sera mis en ligne sur la page coronavirus du site du gouvernement demain.

22h50 : Bonsoir, pourrez vous communiquer le lien pour le formule dès qu’il sera en ligne svp ?

22h49 : Là encore, que faut-il retenir des annonces de Christophe Castaner ?

  • "Restez chez vous !" : le mot d'ordre martelé par le ministre de l'Intérieur
  • La limitation des déplacements pour des raisons de première nécessité (courses, travail, consultation d'un médecin, aide à des proches dépendants...) ou pour faire de l'exercice
  • Des attestations sur l'honneur à compléter pour justifier de ses déplacements
  • Des contrôles de police et des amendes mis en place pour punir ceux qui ne respectent pas ces règles
  • La fermeture des frontières à l'extérieur de l'Union européenne
  • Des contrôles aux frontières entre les pays membres de l'espace Schengen

22h42 : Est ce que cela sera possible d'emmener les enfants faire un peu de vélo ou une balade? Coincée en appartement c'est difficile pour des enfants (et leur maman !)

22h41 : @Nath19 Voilà ce que dit le site du gouvernement sur le coronavirus, mis à jour ce soir, sur les déplacements justifiés :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants et soutenir les personnes vulnérables
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement
Je ne suis pas sûr que ce soit exhaustif. Christophe Castaner a ainsi dit que sortir son chien était une raison valable, mais ça ne figure pas dans la liste.

22h40 : Je suis en congés jusqu'à la fin de semaine mais je dois rentrer chez moi à 500kms pour commencer le télétravail lundi. Puis-je avoir une dérogation et où m'adresser?.

22h34 : @Puce Le secteur a mis en place des gestes barrière pour continuer à fonctionner. Ainsi, les cuisiniers déposent le repas dans une zone neutre, où les livreurs l'emmènent chez les gens, là encore en évitant au maximum le contact. C'est une façon de continuer à faire fonctionner cette économie.

Après, rien ne vous empêche de vous mettre à cuisiner, vous allez avoir normalement un peu de temps à passer chez vous...

22h34 : Je m’interroge sur les livraisons à domicile pour de la restauration rapide par exemple. Est ce bien raisonnable de continuer ce mode de livraison ? On engage souvent la population des jeunes personnes et nous sommes loin dans un cadre de confinement d’une nécessité absolue. Qu’en est-il ? Merci

22h34 : "Dans le courant du mois de mai, un conseil scientifique statuera sur la possibilité d’organiser les élections à compter de la mi-juin."

22h34 : "Un décret sera pris en Conseil des ministres dès demain. Il abrogera la convocation des électeurs pour le second tour. Un projet de loi qui sera examiné dès demain par le Conseil d’Etat et mercredi par le Conseil des ministres organisera son report à une date ultérieure, dans un délai de six semaines au plus."

22h32 : "Le premier tour des élections sera sanctuarisé", a affirmé Christophe Castaner, assurant qu'il n'y aura "pas de remise en cause des résultats".

22h37 : "Il n'est pas envisagé d'empêcher tous les Français de se rendre au travail, mais ils doivent limiter au maximum leurs déplacements et, s'ils peuvent utiliser le télétravail, cela doit être favorisé (...). Des mesures de diminution de l'offre de transport accompagneront ce dispositif."

22h30 : @Kadry et Christophe Castaner a évoqué ce cas, et ça fait partie des déplacements justifiables. Après, un peu de bon sens, si l'un de vous habite Brest et l'autre Strasbourg, il peut être plus simple d'attendre la fin de période de restrictions et d'équilibrer les compteurs ensuite.

22h29 : Comment fait on pour nos enfants en garde alternée ? Sera t il possible qu'ils puissent rejoindre leurs familles respectivement ?

22h29 : Bonjour, est ce qu’il sera autorisé de conserver la garde alternée durant la période de confinement ?

22h27 : @Paola Christophe Castaner a précisé lors de son intervention qu'il sera possible de rédiger sa déclaration sur l'honneur sur papier libre.

22h27 : Je ne possède pas imprimante chez moi... paola

22h26 : "Les mesures ne concernent pas les marchandises", que ce soit pour les frontières extérieures ou intérieures de l'Union européenne, précise Christophe Castaner.

22h37 : "Je veux rassurer les travailleurs transfrontaliers : vous pourrez circuler en montrant un justificatif de domicile et d'emploi."

22h39 : "S'agissant des frontières intérieures (...), il ne s'agit pas pour nous de procéder à une fermeture totale des frontières, mais il ne faut plus de circulations transfrontalières non essentielles (...). Il y aura des contrôles et ceux qui n'ont pas vocation à franchir ces frontières seront invités à faire demi-tour."

22h29 : "Les entrées de tous les ressortissants étrangers dans l'Union européenne sont proscrites." Cela ne concerne pas "les ressortissants des pays tiers qui disposent d’un permis de séjour" et les "citoyens britanniques".


22h32 : "S'agissant des frontières extérieures de l'Union européenne (...), nous devons veiller à empêcher les mouvements internationaux. "


22h21 : et @Déménagement Je pense que si vous avez un impératif - vous vous retrouvez sans logement - vous remplissez le bordereau en indiquant ça, vous déménagez fissa et surtout après vous vous enfermez chez vous deux semaines à vous extasier sur votre nouveau chez-vous ! Essayez d'éviter d'inviter des amis en revanche :-/

22h21 : Bonjour. Je pense que vous n’avez pas de réponse mais je tente le coup. Un déménagement c’est impératif ? On doit le décaler ? Cordialement

22h21 : Avec ma compagne nous achetons un appartement dont la vente doit se faire cette semaine.. pouvons nous déménager? Car après nous sommes sans appartement.. cela rentre t'il dans un cas de nécessité? Merci