Coronavirus : nouvelles procédures pour le conseil des ministres

Même le palais de l'Élysée n'échappe pas aux mesures de sûreté nationales concernant le Covid-19. Le conseil des ministres s'est ainsi tenu dans un cadre spécial, afin d'éviter la contamination de ministres et du président de la République. Un dispositif décrit par la journaliste Anne Bourse depuis l'Élysée.

France 2

Le conseil des ministres du mercredi 11 mars a été inhabituel. Pour cause, il s'est tenu sous les reglès sanitaires liées à la crise du Covid-19. "Le conseil n'a pas eu lieu, comme d'habitude, dans le salon des ambassadeurs, mais dans la salle Murat tout simplement parce que cette pièce est plus grande", indique la journaliste Anne Bourse à l'Élysée. "Les ministres peuvent aini se tenir à bonne distance, à un mètre les uns des autres", rapporte-elle. Du gel désinfectant a aussi été mis à disposition.

Emmanuel Macron continue d'assister à des événements publics

Ces précautions sont aussi dues aux infections qui ont touché l'équipe ministérielle."Infecté par le coronavirus, le ministre de la Culture Franck Riester n'est pas là", rappelle Anne Bourse. Nicole Belloubet, ministre de la Justice est cependant bien autour de la table. "Elle avait de la fièvre, mais son test s'est révélé négatif." L'objectif étant de créer une bulle sanitaire autour du chef de l'État. Ce dernier continue de se présenter en public, lui qui va assister à la cérémonie d'hommage aux victimes du terrorisme du 11 mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Phillippe en visite à Graville-la-Vallée, au Havre (Seine-Maritime) le 7 février 2020. 
Le Premier ministre Edouard Phillippe en visite à Graville-la-Vallée, au Havre (Seine-Maritime) le 7 février 2020.  (LOU BENOIST / AFP)