Coronavirus : “Nous ne sommes pas sortis de la crise”, prévient Édouard Philippe

Le Premier ministre, Édouard Philippe, accompagné du ministre de la Santé, Olivier Véran, a pris la parole, dimanche 19 avril, pour faire le point sur l’épidémie de coronavirus en France, sur la gestion de la crise, sur l’évolution du virus ou encore son impact économique.

France 2

Pas encore de plan détaillé pour la sortie du confinement, mais des indications sur ce que sera la vie d’après. “Notre vie, à partir du 11 mai, ce ne sera pas exactement la vie d’avant le confinement”, a souligné Édouard Philippe, dimanche 19 avril. En tout cas, “pas tout de suite et probablement pas avant longtemps". "Mais comme nous avons réussi le confinement ensemble, nous allons réussir ensemble le déconfinement”, a-t-il poursuivi. Le ministre de la Santé, lui, a annoncé que les visites dans les Ehpad seront à nouveau possibles dès lundi 20 avril. “Ce sera à la demande du résident. Ce sera dans des conditions extrêmement limitées”, a précisé Olivier Véran.

500 000 dépistages par semaine d’ici la fin du confinement

Quid des masques ? Les retards de livraisons sont en train d’être rattrapés, selon Édouard Philippe. Leur usage devrait être obligatoire dans les transports publics. Quant aux masques grand public, le gouvernement affirme que la France devrait en produire 17 millions par semaine d’ici un mois. Concernant les dépistages, l’objectif est fixé à 500 000 tests par semaine pour les malades et leurs proches d’ici la fin du confinement. Enfin, le retour en classe fait l’objet de plusieurs hypothèses : un retour différencié des élèves par territoires ou la mise en place de demi-classes. Mercredi prochain, en Conseil des ministres, 17 plans de déconfinement par secteur seront présentés. Le plan final sera dévoilé d’ici la fin du mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors du \"point de situation\" sur le Covid-19, le 19 avril 2020 à Paris.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors du "point de situation" sur le Covid-19, le 19 avril 2020 à Paris. (THIBAULT CAMUS / POOL / AFP)