Coronavirus : New York à l'épreuve du virus

Avec l'Europe, les États-Unis sont l'autre épicentre du Covid-19. Depuis New York, mégalopole au cœur de la crise sanitaire, la journaliste Agnès Vahramian fait le point.

Aux États-Unis, l'épidémie de Covid-19 atteint des niveaux sans égal. Selon le maire de New York, il manque 45 000 personnes dans les hôpitaux. Il a donc lancé un appel à la mobilisation. "Il manque des médecins, des infirmières, parce que par tranche de 24 heures, le nombre de décès est toujours plus important", explique la journaliste Agnès Vahramian, en direct depuis New York samedi 4 avril. "Le 3 avril, il y a eu 1 480 morts de plus au niveau national, on en a compté 630 dans l’État de New York", précise la journaliste.

"C'est une ville fantôme"

Les habitants de New York entament leur troisième semaine de confinement, et le silence s'est installé dans les rues. Originaire de Toulouse (Haute-Garonne), Alberto Franco est franco-italien et vit près de Times Square. "C'est une ville fantôme, je ne reconnais plus New York", assure t-il. Son employeur l'a mis en congé sans solde pour quatre mois. "Je garde les avantages de l'assurance-maladie mais je ne suis pas payé", explique Alberto Franco.

Le Connecticut recensait mercredi 1er avril plus de 3 500 cas et 85 morts, selon le gouverneur.
Le Connecticut recensait mercredi 1er avril plus de 3 500 cas et 85 morts, selon le gouverneur. (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)