Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : malgré le confinement, une église parisienne traditionaliste a organisé clandestinement une messe de Pâques

Les forces de l'ordre ont verbalisé le prêtre de l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet. Selon nos informations, les paroissiens, eux, étaient déjà rentrés chez eux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le parvis de l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet, située dans le 5e arrondissement de Paris, le 23 mars 2017. (PHOTO12 / GILLES TARGAT)

Sur le site internet de la paroisse Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris, il est pourtant bien écrit : "En raison des mesures gouvernementales imposées pour lutter contre l’épidemie de le coronavirus (...), les offices ne sont plus accessibles aux fidèles jusqu’à nouvel ordre." Mais c'est bien dans cette église traditionaliste que des policiers sont intervenus, samedi 11 avril, aux alentours de minuit. Arrivés sur place, ils ont constaté... qu'une messe pascale était en train de se tenir clandestinement, a appris franceinfo de source policière, confirmant une information du Point.

>> Retrouvez toutes les infos sur le coronavirus dans notre direct

Ce sont des riverains qui ont alerté la police, après avoir aperçu du monde entrer dans l'église et entendu du bruit. A leur arrivée, les policiers n'ont pas pu rentrer car la porte de l'église était fermée. Lorsqu'ils sont revenus 30 minutes plus tard, les portes étaient ouvertes. Mais, selon une source proche de l'enquête, la quarantaine de fidèles présents étaient alors partis. Seul le prêtre était encore présent. Ce dernier a été verbalisé pour non-respect du confinement et a donc reçu une amende de 135 euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.