Coronavirus: les studios d'Hollywood en pleine crise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les studios d'Hollywood en pleine crise
France 3
Article rédigé par
A. Vahramian, F. Fougere - France 3
France Télévisions

L'industrie d'Hollywood a du mal à se relever de la crise du Covid-19. Les tournages sont retardés ou ralentis par des mesures sanitaires drastiques et coûteuses.

C'est le grand vide à Hollywood. Les décors de Western sont désormais déserts et sans aucune caméra. On voit de fausses rues mexicaines sans projet de film. C'est toute l'industrie américaine du divertissement qui est à l'arrêt. Les films ne sont pas en salles non plus. Déjà reportée deux fois, la sortie du très attendu "Tenet" de Christopher Nolan se fera finalement mercredi 26 août en France. Un thriller que les studios devaient rentabiliser en salles.

70% de pertes pour le box-office

Le dernier James Bond, "Mourir peut attendre", a été repoussé au mois de novembre. Le film était initialement programmé pour le mois d'avril. Le film "Mulan" a également été retardé, tout comme "Wonder Woman 1984". La princesse des Amazones ne sera pas sur les écrans avant octobre. En tout, c'est 70% de pertes pour le box-office. Certaines productions ont repris dans des sortes de "camps" confinés où les acteurs sont testés tous les quatre jours avec des repas individuels servis dans les chambres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.