Coronavirus : les représentants des Ehpad tirent la sonnette d’alarme

Le manque de masques est particulièrement crucial dans les Ehpad. Des représentants des Ehpad de France en appellent le ministre de la Santé Olivier Véran, car ils craignent qu’il y ait 100 000 morts dans leurs établissements. Le journaliste François Beaudonnet est sur le plateau du 19/20 pour donner des précisions. 

France 3

C’est un courrier qui va faire l’effet d’une bombe. "Tout le secteur de la gériatrie française, et donc en particulier les maisons de retraite, disent au gouvernement deux choses. La première, ‘nous risquons d’avoir 100 000 morts dans les Ehpad’. Et si des mesures urgentes ne sont pas prises, c’est-à-dire la livraison de masques de protection pour les personnels soignants", explique le journaliste François Beaudonnet.

Il leur faut 500 000 masques par jour

Vendredi 20 mars, il manque des masques partout. "Les médecins, les infirmières, les directeurs des maisons de retraite, disent qu’ils n’ont plus que quelques jours de stock et ensuite, ils vont se présenter sans masque auprès des personnes âgées qui sont les plus vulnérables. Ils estiment qu’il leur faut 500 000 masques par jour. La deuxième demande inscrite dans cette lettre, c’est que les résidents des Ehpad atteints par le coronavirus, soient pris en charge à l’hôpital, aujourd’hui ce n’est pas systématiquement le cas", poursuit le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une infirmière accompagne une résidente à l\'Ehpad des Monts du Matin, à Bésayes, dans la Drôme, le 21 mai 2019. 
Une infirmière accompagne une résidente à l'Ehpad des Monts du Matin, à Bésayes, dans la Drôme, le 21 mai 2019.  (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)