Coronavirus : les hôpitaux manquent de matériel

Le personnel soignant est en première ligne face au Covid-19. La mobilisation est générale dans les hôpitaux parisiens et dans les différentes régions de France.

France 3

À Montélimar (Drome), un patient est suspecté d'avoir attrapé le nouveau coronavirus. Il est placé dans un service d'urgence. Dans le box d'à côté, une femme qui présente les symptômes du Covid-19 est aussi examinée. Les soignants doivent se protéger en portant notamment une charlotte sur la tête, une blouse, un masque, des gants et des lunettes. Pour fonctionner correctement, le service a besoin chaque jour de 2 000 blouses et de 2 500 masques.

Les entreprises voisines donnent des masques à l’hôpital

"C'est insupportable de nous exposer. On sait que cette vague va arriver. Les patients sont déjà là et on ne voit rien venir de la part de l'Agence régionale de santé", précise le Dr Catherine Busseuil, cheffe du pole des urgences à l'hôpital de Montélimar. À l'extérieur, une tente a été réservée au Covid-19. Une aide-soignante vient se faire dépister. À l'entrée de l'établissement, le directeur trouve des cartons de blouses et de charlottes déposées par une entreprise de nettoyage. Ils sont immédiatement récupérés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le personnel médical s\'équipe pour se protèger contre le coronavirus au CHRU de Nancy, le 19 mars 2020 (photo d\'illustration).
Le personnel médical s'équipe pour se protèger contre le coronavirus au CHRU de Nancy, le 19 mars 2020 (photo d'illustration). (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)