Coronavirus : les hôpitaux au bord de la saturation

La barre du million de cas de coronavirus a été franchie en France depuis le début de l'épidémie. Le virus est très actif, les hôpitaux sont sous tension. France Télévisions fait le point sur la situation.

France 2

En dix jours, plus d'une vingtaine de patients ont été transférés de la région Rhône-Alpes. L'objectif est de décharger les hôpitaux, au bord de l'asphyxie devant la montée des cas de Covid. "Nous faisons tout pour les faire tenir. Cela veut dire les soulager au maximum, avec à la fois des programmations d'activités en mettant des barrières sur l'urgence [...] et des prédispositions qui font que les gens ne peuvent pas attendre", explique Jean-Yves Grall, directeur général de l'agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes.

"On refuse tous les jours des patients"

Dans le Nord, à Roubaix et Tourcoing, les cas de Covid saturent les hôpitaux. Huit patients ont dû être transférés vers d'autres établissements de la région. Chaque jour en France, on compte 300 entrées en réanimation ; la situation se tend. Le taux d'occupation des lits en réanimation atteint 50 % dans quatre grandes régions. Le professeur Djlillali Annane, chef du service de réanimation de l'hôpital Raymond-Poincaré (AP-HP), à Garches (Hauts-de-Seine), tire la sonnette d'alarme : "Tous nos lits sont occupés en permanence. On fait des sortants et des entrants le jour même, on refuse tous les jours des patients".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un membre du personnel médical de l\'hôpital Lariboisière, à Paris, le 14 octobre 2020.
Un membre du personnel médical de l'hôpital Lariboisière, à Paris, le 14 octobre 2020. (LUCAS BARIOULET / AFP)