Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les frontières avec l'Italie ne sont pas fermées

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : les frontières avec l'Italie ne sont pas fermées
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En Italie, le coronavirus a fait une percée soudaine. Trois morts et 150 personnes contaminées ont été recensés. Onze villes ont été placées en quarantaine.

La France, l'Autriche et la Suisse, pays frontaliers avec l'Italie, n'avaient pas encore pris de mesures particulières lundi 24 février pour limiter la propagation du coronavirus. L'Autriche a cependant stoppé à sa frontière un train venant d'Italie dimanche soir. "A bord, deux touristes allemandes qui revenaient de Venise. Elles étaient suspectées d'avoir été infectées par le Covid-19. Finalement, les tests se sont révélés négatifs", explique le journaliste de France Télévisions Florent Boutet.

Liaisons maritimes, terrestres et aériennes maintenues

En France, les frontières ne sont pas fermées, les bateaux font normalement la liaison entre la Corse et l'Italie. Des annonces en gare demandent simplement aux voyageurs SNCF d'être plus prudents. Des questions se posent sur la tenue des évènements qui rassemblent des foules comme le carnaval de Nice (Alpes-Maritimes) ou la fête du citron de Menton (Alpes-Maritimes). Du côté de la Suisse, les liaisons aériennes ou terrestres restent ouvertes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.