Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les Français rapatriés placés en isolement à Carry-le-Rouet

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : les Français rapatriés placés en isolement à Carry-le-Rouet
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les quelque 200 Français à avoir été rapatriés de Chine vendredi 31 janvier ne présentent pas de symptôme du coronavirus. Ils seront néanmoins mis à l'isolement dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône), près de Marseille, pendant 14 jours. Certains habitants se disent inquiets.

Dans l'enceinte du centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône), vendredi 31 janvier au matin, les pompiers et les forces de l'ordre sont en grand nombre. L'entrée est bouclée, surveillée par la gendarmerie, à quelques heures de l'arrivée des 200 Français rapatriés de Wuhan (Chine). Un accueil que comprennent tout à fait certains riverains. La commune de 5 800 habitants n'a appris que jeudi qu'elle avait été choisie pour accueillir les rapatriés de Wuhan. Certains riverains ont beaucoup de mal à l'accepter.

Aucun contact avec l'extérieur

Vendredi matin, des habitants ont voulu montrer leur inquiétude en investissant les locaux de la mairie. S'il dit avoir été pris de court par les pouvoirs publics et par l'État, Jean Montagnac, le maire LR de la commune, ne veut pas céder à la panique. Pendant 14 jours, les 200 rapatriés devront respecter des règles strictes. S'ils pourront circuler dans le centre de vacances avec un masque sur le visage, tout contact avec l'extérieur sera interdit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.