Coronavirus : les Ehpad en difficulté

Pascal Champvert, président de l’Association des Directeurs au service des Personnes Âgées, était en duplex pour le 20 Heures afin d’aborder la question du Covid-19 dans les Ehpad.

France 2

Alors que la pandémie de Covid-19 se répand en France, les personnes âgées sont particulièrement vulnérables. La situation est extrêmement difficile pour elles, pour leurs familles, mais également pour le personnel soignant. Pascal Champvert explique : "C’est extrêmement difficile à vivre quand on est salarié dans un établissement et qu’on connaît un drame comme celui-ci." Le président de l’Association des Directeurs au service des Personnages Âgées a poursuivi : "L’immense majorité des personnes âgées qui sont décédées en France étaient à leurs domiciles, mais il commence à y avoir des résidents qui vivent en établissement. Il y en aura d’autres, c’est assez inévitable, nous sommes en guerre contre un affreux virus."

Pas de dépistage généralisé

Concernant le dépistage, il n’y a pas de test systématique dans les Ehpad, mais des "mesures extrêmement concrètes et pratiques à mettre en oeuvre quand le coronavirus commence à être présent dans un établissement." Désormais, le masque est disponible pour tout le personnel, afin de limiter la propagation du coronavirus. "Il faut tout faire pour ne pas arriver à une situation extrême. On paye ici un problème français depuis très longtemps, c’est l’insuffisance du nombre de professionnels dans les établissements et les services a domicile", a conclu Pascal Champvert.


Le JT
Les autres sujets du JT
Un résident d\'Ehpad lit dans sa chambre, à Paris
Un résident d'Ehpad lit dans sa chambre, à Paris (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)