Coronavirus : les banques et assurances sommées de jouer le jeu

Face à la crise sanitaire du Covid-19, Emmanuel Macron a appelé les assurances et banques à plus de coopération. Depuis le plateau du 19/20, le journaliste Julien Cholin revient sur les mesures prises.

France 3

Dans son allocution du lundi 13 avril, le chef de l'État a tenu quelques mots à l'égard des banques et assurances, en leur demandant de "jouer le jeu". "Elles rechigneraient parfois, à accorder des prêts à des entreprises qui en ont absolument besoin", explique le journaliste Julien Cholin depuis le plateau du 19/20. "Ces prêts sont pourtant garantis par l'État. "Beaucoup d'entreprises, notamment les PME, se retrouvent à sec. Elles n'ont plus de trésorerie, donc ça risque d'être compliqué pour elles de relancer la machine. L'État a donc décidé de se porter garant auprès des banques pour prêter jusqu'à 300 milliards d'euros."

24 milliards d'euros consacrés à des prêts

Des prêts qui sont de plus en plus sollicités. D'après les informations de la rédaction du 19/20, au mardi 14 avril, 170 000 prêts ont été accordés pour un montant total de 24 milliards d'euros. Les assurances sont aussi appelées à faire des efforts, "principalement à travers des prêts accordés aux entreprises. 1,5 milliard d'euros sont destinés aux prêts aux entreprises, 400 millions financent un fonds de solidarités et 500 millions de gestes commerciaux ont été rendus", souligne Julien Cholin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration. Les autorités financières ont recommandé aux banques, le 12 décembre 2019, de ne plus octroyer de crédit immobilier au-delà de 25 ans.
Photo d'illustration. Les autorités financières ont recommandé aux banques, le 12 décembre 2019, de ne plus octroyer de crédit immobilier au-delà de 25 ans. (KLAUS OHLENSCHLEGER / PICTURE ALLIANCE / AFP)