Coronavirus : le S.O.S. des hôpitaux de Paris

Le patron des hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, a demandé mercredi 25 mars des bras, du matériel, des médicaments et la réquisition du personnel médical privé. L’AP-HP s’approche du point de rupture, d’après lui.

franceinfo

Les hôpitaux d’Ile-de-France sont proches de la saturation. En 20 jours, le nombre de cas confirmés est passé de 76 à 7 660 dans la région, devenue la plus touchée en France par le Covid-19. Martin Hirsch a tiré la sonnette d’alarme mercredi 25 mars. "Dans mes interventions précédentes, je savais, devant moi, que j’avais une visibilité d’une semaine sur la capacité d’en prendre davantage. Là, j’ai une visibilité de trois jours", a déclaré le directeur général de l’AP-HP mercredi matin sur franceinfo.

Près de 400 morts en Ile-de-France

Manque de personnel et capacité d’accueil limitée dans les 283 établissements de santé. Publics comme privés, tous les établissements de la région sont mobilisés. Comme la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), dont l’activité est bousculée depuis une semaine. "Nous avons 16 lits de réanimation qui ont été transformés en lits que pour le Covid", explique Anissa Amira, coordinatrice des soins. En Ile-de-France, 1 500 lits en réanimation sont déjà déployés. Le coronavirus a tué au moins 395 personnes dans la région.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un malade du coronavirus dans un hôpital francilien
Un malade du coronavirus dans un hôpital francilien (FRANCEINFO)