Coronavirus : le premier rapatriement d'expatriés français se prépare

Le coronavirus continue de faire des victimes, après avoir contaminé plus de 7 700 personnes. Jeudi 30 janvier, le rapatriement des ressortissants français a commencé en Chine. Les premiers sont réunis au consulat de France, prêts à monter dans l'avion.

FRANCE 2

C'est avec leurs voitures personnelles que les familles françaises arrivent au consulat de France de Wuhan, en Chine. Elles seront dans le premier avion officiel qui les rapatriera vers l'Hexagone. Certains ont le sentiment d'abandonner leurs proches. "On a l'impression de laisser tomber ceux qui doivent rester, que ce soient les Chinois ou certains Français", explique un homme. La plupart attendaient ce moment depuis bien longtemps. La semaine a été stressante.

Un sentiment de soulagement

Les expatriés de Wuhan ont le sentiment de voir enfin le bout du tunnel. "On est soulagés de partir bientôt, mais on sera vraiment soulagés quand on foulera le sol français. Après, il nous attend une mise en quarantaine, ou quatorzaine, dans un endroit tenu secret, mais c'est tout ce que l'on sait pour l'instant", explique un expatrié. Au consulat, les Français accomplissent les dernières formalités administratives. Leur avion devrait décoller au milieu de la nuit. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion Air France à l\'aéroport de Pékin, en Chine, le 22 novembre 2014.
Un avion Air France à l'aéroport de Pékin, en Chine, le 22 novembre 2014. (LIU YUANRUI / IMAGINECHINA / AFP)