Coronavirus : le port du masque dans les lieux publics déjà obligatoire par endroits

L'annonce majeure du discours d'Emmanuel Macron mardi 14 juillet est le port du masque obligatoire, le 1er août, dans tous les lieux publics fermés. Mais à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), la mesure est déjà en vigueur.

franceinfo

Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) n’a pas attendu l'annonce d'Emmanuel Macron, mardi 14 juillet, concernant le port du masque obligatoire dans les espaces publics clos. Après la découverte d’un foyer épidémique dans une école maternelle, la préfecture de Seine-Saint-Denis a rendu le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics fermés.

Une amende ?

Pour des commerçantes, c’est un soulagement. "C'est une bonne idée, car là, cela va un peu trop loin. Avant, on n'obligeait pas les clients à porter le masque, mais là, il serait temps que tout le monde le porte", confie une boulangère. "C’est vraiment indispensable, on est quand même dans un lieu où l’on vend de la nourriture, on peut propager des microbes partout", affirme un client de la boulangerie.

Sur l’île de Ré, la même obligation a été demandée par le maire sur le marché de la Couarde-sur-Mer (Charente-Maritime). Le masque reste la meilleure mesure de protection contre le coronavirus. On ignore si les contrevenants sont sanctionnés d'une amende de 135 euros, comme dans les transports en commun.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une librairie à Bordeaux, le 25 mai 2020
Une librairie à Bordeaux, le 25 mai 2020 (VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS via AFP)