Coronavirus : le monde entier évacue ses ressortissants

Alors que l'OMS a décidé de déclarer l'état d'urgence internationale en raison de l'épidémie de coronavirus, les vols à destination de la Chine se font de plus en plus rares.

FRANCE 2

Tout est parti d'un marché aux poissons d'une ville en Chine : Wuhan. La ville, transformée en forteresse, est devenue l'épicentre d'une angoisse qui se propage à grande vitesse dans le monde entier. Les chercheurs se sont lancés dans une course contre un virus inconnu. Thermomètres, masques, et blouses de protection : face à une épidémie meurtrière, la Chine est en première ligne. Un à un, les États s'interrogent : faut-il rapatrier ses ressortissants gagnés par l'inquiétude ?

Évacuations en cascade

"Si vous avez un problème de santé, il va falloir être intégré dans le système de santé chinois. Ce système est actuellement en état de guerre", explique le Dr Philippe Klein, médecin français à Wuhan. Une semaine d'évacuations en cascade s'est organisée : Japonais, Américains, Français, Indiens, Britanniques. Ces derniers sont par exemple conduits sous bonne escorte dans un hôpital de Liverpool (Angleterre).

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'avion ramenant 200 Français de Wuhan, épicentre en Chine de l\'épidémie causée par le nouveau coronavirus, a atterri peu avant 12h30 à Istres (Bouches-du-Rhône), le 31 janvier 2020. 
L'avion ramenant 200 Français de Wuhan, épicentre en Chine de l'épidémie causée par le nouveau coronavirus, a atterri peu avant 12h30 à Istres (Bouches-du-Rhône), le 31 janvier 2020.  (PASCAL GUYOT / AFP)