Coronavirus : la psychose s'installe en Chine

Pékin multiplie les mesures de prévention. La psychose gagne la population. En Chine, le bilan du coronavirus s'élève à 106 morts et 4 515 personnes contaminées.

FRANCE 2

Un homme s'emporte, car l'accès à son village lui est interdit. À mille kilomètres de Wuhan (Chine), des habitants barrent la route à toute personne extérieure. Sur une vidéo amateur, on voit même un homme en veste orange s'allonger au milieu de la route pour faire barrage. La famille qui souhaite entrer dans le village n'ira pas plus loin. Autre village, nouveau barrage, où des citoyens ont même prévu de l'eau de javel pour désinfecter les voitures et se prémunir coûte que coûte de l'épidémie.

Les masques en rupture de stock dans les pharmacies

La psychose s'étend d'un bout à l'autre de la Chine, jusque dans la capitale. Les rues de Pékin sont vides et dans les pharmacies s'affiche partout la même information : les masques de protection sont en rupture de stock. "J'ai peur, c'est stressant. Mes parents sortent de la maison uniquement en cas d'urgence", témoigne un jeune homme. Dans son appartement, une femme a fait des réserves. Des vivres pour une semaine. Lorsque son mari rentre, elle lui intime immédiatement l'ordre d'aller se laver les mains.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes avec des masques le 25 janvier 2020, devant la Cité interdite, à Pékin (Chine), fermée pour éviter la propagation du coronavirus.
Des personnes avec des masques le 25 janvier 2020, devant la Cité interdite, à Pékin (Chine), fermée pour éviter la propagation du coronavirus. (KOKI KATAOKA / YOMIURI / AFP)