Coronavirus : la Nouvelle-Calédonie est plutôt épargnée

Alors que la métropole est durement touchée par la seconde vague de la pandémie de Covid-19, les habitants de Nouvelle-Calédonie vivent de leur côté une vie presque normale.

France 3

Si la métropole française est touchée de plein fouet par la deuxième vague de Covid-19, la Nouvelle-Calédonie est relativement épargnée : ni couvre-feu, ni fermeture de restaurants. Pour pérenniser cet état de grâce, les autorités imposent des quatorzaines très strictes aux voyageurs. Dans un hôtel, ils sont 76 à être confinés et à se faire livrer des repas trois fois par jour. Ces vacanciers ont droit à deux sorties quotidiennes, autorisées sous contrôle sanitaire.

Un protocole strict

L’accès au jardin de l’hôtel se fait aussi sous escorte des agents de gouvernement. Ces mesures très strictes permettent aux habitants et aux vacanciers de se sentir en sécurité. "Quand je vois la situation dans d’autres pays… Je ne dirais pas que c’est un mal nécessaire car ce n’est pas un mal, on s’occupe bien de nous. C’est un bien pour un bien", estime un vacancier qui relativise. Par ailleurs, face à la multiplication des mesures drastiques en métropole, des habitants ont préféré retourner en Nouvelle-Calédonie.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Nouvelle-Calédonie, le déconfinement aura lieu le 20 avril.  
En Nouvelle-Calédonie, le déconfinement aura lieu le 20 avril.   (MOIRENC CAMILLE / HEMIS.FR / AFP)