Coronavirus : la longue convalescence des patients restés en réanimation

Après avoir été gravement touchés par le virus, les malades sont confrontés à une longue convalescence. Une patiente qui a passé plus d'un mois en réanimation a accepté de témoigner pour France 3.

France 3

Tenir debout à peine une minute. Un exploit pour Marie-Claude Delorme. La patiente est sortie du coma il y a une dizaine de jours. Hospitalisée en réanimation à Colmar (Haut-Rhin), elle vient d'arriver au centre de rééducation. "Le seul gros problème, ce sont les séquelles post-réa, estime-t-elle. À être restée sans bouger pendant plus de 40 jours, j'ai du mal à rester debout sur les jambes ; toute la musculature a fondu". 

Trois mois de rééducation seront nécessaires

Marie-Claude Delorme vit seule : ouvrir une bouteille d'eau, se nourrir, ou encore se laver sont des gestes simples qu'elle doit réapprendre. Comme elle, neuf patients Covid-19 post-coma sont hospitalisés ici. Au total, trois mois de rééducation seront nécessaires, avec une première phase qui commence par un sevrage d'oxygène. Une deuxième phase de rééducation sur des machines sera poursuivie quotidiennement. Un entrainement à l'effort physique pour tenter de récupérer son souffle.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Le stress lié à l\'épidémie et au confinement va aggraver\" les troubles psychiatriques des malades, prévient une spychiatre (illustration).
"Le stress lié à l'épidémie et au confinement va aggraver" les troubles psychiatriques des malades, prévient une spychiatre (illustration). (CHRISTOPHE SIMON / AFP)