Coronavirus : la France face au confinement

Dans son feuilleton quotidien, la rédaction du 13 Heures part à la rencontre des Français qui continuent de travailler en cette période de confinement.

France 2

Au quotidien, ces travailleurs français ne connaissent pas vraiment le confinement. Chaque jour, ils retrouvent leur univers professionnel bouleversé depuis déjà quatre semaines. Steven, boucher-charcutier au Mans (Sarthe) explique son quotidien : “On a mis du plexiglas un peu partout, pour nous protéger et protéger les clients. On a aussi quelques produits pour désinfecter les cartes bleues et tout ce qui peut être contagieux”. Dans sa boutique, il n’y a pas plus d’un seul client à la fois.

“Je me suis porté volontaire pour essayer”

Eric, agent de propreté à Bordeaux (Gironde), travaille d’ordinaire dans les espaces verts. Comme son service tourne au ralenti, il s’est porté volontaire pour la collecte des déchets. “C’est une première pour moi et mes collègues ; la situation est assez bizarre. Je me suis porté volontaire pour essayer et voir ce qu’était vraiment le métier de ripeur. Je trouve que c’est assez sympa et assez physique”, indique-t-il. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les employés des commerces alimentaires sont sur le pont pendant la crise sanitaire. Cette salariée est protégée par un rideau en plastique à Nantes (Loire-Atlantique), le 20 mars 2020.
Les employés des commerces alimentaires sont sur le pont pendant la crise sanitaire. Cette salariée est protégée par un rideau en plastique à Nantes (Loire-Atlantique), le 20 mars 2020. (J?R?MIE LUSSEAU / HANS LUCAS / AFP)