Coronavirus : la France enregistre 1 346 nouveaux cas de contamination en 24 heures

La France, au cœur de l'été, observe une accélération de la diffusion du virus depuis le milieu de la semaine dernière.

Un personnel soignant effectue un test PCR de dépistage du coronavirus le 31 juillet 2020 à Brest (Finistère).
Un personnel soignant effectue un test PCR de dépistage du coronavirus le 31 juillet 2020 à Brest (Finistère). (FRED TANNEAU / AFP)

L'épidémie se poursuit. La France a recensé 1 346 cas supplémentaires de contamination au coronavirus en l'espace de 24 heures, portant à 187 919 le nombre de cas confirmés depuis le début de l'épidémie, a annoncé, vendredi 31 juillet, la direction générale de la santé (DGS). Il y a une moyenne de l'ordre de 1 060 nouveaux cas par jour depuis le 22 juillet, contre 560 sur les 21 premiers jours du mois.

Onze décès supplémentaires ont par ailleurs été enregistrés en 24 heures, portant le bilan global de l'épidémie à 30 265 morts, selon les données centralisées par la DGS. Le nombre de patients hospitalisés pour une infection Covid-19 continue de baisser, à 5 298 vendredi, contre 5 375 la veille, et revient au niveau du 20 mars.

Dans les services de réanimation, les chiffres sont également repartis à la baisse, avec 371 lits occupés. Dans le détail, la DGS relève qu'il y a eu 16 admissions en réanimation en 24 heures, mais dans le même temps il y a eu 26 sorties. Le solde reste donc négatif. Jeudi, au contraire, la DGS avait relevé un lit occupé de plus en réanimation, à 381 contre 380 la veille, interrompant un recul constant depuis le pic atteint le 8 avril.